728-90-TOP
728-90-TOP
728-90-TOP

apon: départ du Premier ministre Abe pour une tournée au Moyen-Orient

Tokyo, 16 jan 2015 (AFP) – Le Premier ministre nippon, Shinzo Abe, a quitté vendredi Tokyo pour une tournée de six jours au Moyen-Orient, dans l’espoir de renforcer le rôle du Japon dans cette région stratégique.
« Je veux faire passer le message selon lequel le Japon est prêt à offrir un soutien dans les domaines non-militaires afin de contribuer à la paix et à la stabilité », a déclaré le chef du gouvernement à la presse avant son départ.
« Je veux dire au monde que le Japon, au côté du Moyen-Orient, va bâtir une société tolérante », a-t-il souligné.
Ce déplacement en Egypte, Jordanie, Israël et dans les territoires
palestiniens, intervient juste après les attaques terroristes à Paris.
« L’islam et l’extrémisme sont deux choses complètement différentes », a souligné M. Abe.
Le Premier ministre nippon, qui est accompagné d’une importante délégation d’hommes d’affaires, entend aussi « renforcer les liens économiques avec chacun de ces pays », afin de doper les exportations de l’archipel, selon le secrétaire général et porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga.
Depuis son retour au pouvoir en décembre 2012, Shinzo Abe redouble d’efforts pour redonner puissance et fierté à son pays sur la scène internationale: il a visité plus de 50 pays dans le monde.
Cette tournée – la première d’un Premier ministre japonais au Moyen-Orient depuis 2006 – débutera par une rencontre samedi avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.
Dimanche, Shinzo Abe prendra la direction de la Jordanie. Au programme, des discussions avec le roi Abdallah II au cours desquelles il annoncera le soutien du Japon à ce pays qui fait face à un important afflux de réfugiés syriens.
Enfin, il s’entretiendra avec le Premier ministre israélien Benjamin
Netanyahu, puis avec le président palestinien Mahmoud Abbas. Favorable à une solution à deux Etats, le dirigeant japonais devrait exhorter les deux parties à reprendre les négociations de paix.
Son parcours inclut une halte au mémorial de la Shoah à Yad Vashem, érigé en souvenir de l’extermination de six millions de juifs dans les camps nazis, 70 ans après la fin de la Seconde guerre mondiale.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *