Attentat en Irak: un Belge et un Français parmi les kamikazes de l’Etat islamique

L’attentat-suicide a fait quatre morts. L’identité du terroriste belge est incertaine.

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué une attaque perpétrée samedi par trois kamikazes et qui a fait quatre morts du côté irakien, au poste-frontière de Touraibil avec la Jordanie. Les trois hommes ont fait exploser des véhicules piégés, dont un camion. L’attentat a fait quatre morts et de huit blessés dans les rangs des forces de sécurité, selon un bilan provisoire.

Un nom erroné pour le Belge

Selon le communiqué de Daesh de la province d’Anbar, qui a revendiqué l’attentat, les trois terroristes tués s’identifient sous les noms de guerre de Abu Abdullah al-Beljiki, Abu Bakr al-Firansi et Abu Jafer al-Senegali. Le nom de guerre d’Abu Abdullah al-Beljiki est connu dans les fichiers des djihadistes «belges». Il était attribué à Mesut Cankarturan, qui a été signalé comme tué il y a un mois, le 25 mars, lors du siège de Deir ez-Zor.

Ce ne serait pas la première fois que des communiqués de Daesh identifient erronément des combattants décédés. À l’issue de l’assaut donné à Verviers, le 15 janvier dernier, l’organisation terroriste s’était trompée, dans un communiqué, sur l’identité des deux terroristes abattus par les forces spéciales de la police fédérale. Il est également possible que le nom de guerre Abu Abdullah al-Beljiki soit utilisé par plusieurs combattants venus de Belgique. Le nom attribué au djihadiste français est également sujet à caution.

L’EI visait les forces de sécurité

Dans un communiqué publié en ligne, le groupe djihadiste a expliqué que l’attentat-suicide visait le principal point de contrôle du poste-frontière, les bâtiments hébergeant les forces de sécurité, ainsi qu’une patrouille de l’armée. Les forces irakiennes ne contrôlent que des poches de territoires dans la vaste province désertique d’Al-Anbar, qui s’étend des frontières syriennes, jordaniennes et saoudiennes jusqu’aux portes de Bagdad. Le groupe djihadiste s’est emparé de secteurs dans cette province à majorité sunnite bien avant de lancer en juin dernier la fulgurante offensive qui lui a permis de prendre le contrôle de vastes territoires au nord et à l’ouest de Bagdad.

Les photos des kamikazes :

Source

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *