728-90-TOP
728-90-TOP

Autorisé à la publication : plan d’enlèvement massif du Hamas

Il a été autorisé à la publication que la branche armée du Hamas a planifié un enlèvement à grande échelle de résidents de la communauté de Kerem Shalom dans la première semaine de l’opération Bordure Protectrice l’été dernier, a rapporté la radio de l’armée.

L’organisation terroriste avait planifié d’enlever des dizaines d’habitants et de mener des négociations pour les échanger contre des terroristes détenus en Israël.

Le feu vert pour le plan n’a cependant jamais été donné, parce que le chef du Hamas, Khaled Mashaal, craignait qu’une telle opération aurait des conséquences dévastatrices pour le Hamas à Gaza.

Dans une déclaration en août dernier, le premier ministre Benyamin Netanyahou avait prêté foi aux rapports que le Hamas avait prévu une opération à grande échelle contre des civils israéliens, dans laquelle les terroristes auraient émergé simultanément et en grand nombre de tunnels creusés vers Israël. Les terroristes auraient alors et en mesure de réaliser un massacre de civils à grande échelle et d’en enlever d’autres et rentrer à Gaza via les tunnels.

Netanyahou n’a pas mentionné Kerem Shalom, et n’avait pas expliqué pourquoi l’attaque prévue n’avait pas été tentée.

Les rapports sur un plan terroriste du Hamas prévu pour Rosh Hashana sont apparus peu de temps après le début de l’incursion terrestre dans la bande de Gaza, et viendraient d’aveux faits par des terroristes du Hamas faits prisonniers.

Netanyahou n’a pas mentionné spécifiquement Rosh Hashana, mais a déclaré que l’opération Bordure Protectrice avait « endommagé un réseau stratégique dans lequel le Hamas avait investit d’énormes efforts, pendant des années. La capacité du Hamas de creuser ces tunnels aurait permis d’enlever et d’assassiner de nombreux citoyens et soldats par une attaque simultanée depuis de nombreux tunnels qui traversent vers notre territoire. »

Des responsables de Tsahal ont affirmé que l’armée israélienne connaissait la menace des tunnels lorsque l’opération a commencé. Cependant, si l’armée avait été pleinement consciente de l’ampleur de la menace, elle aurait sans aucun doute mentionné la démolition des tunnels comme un objectif principal de la guerre, depuis son commencement. En réalité, les objectifs initiaux faisaient uniquement référence aux roquettes, et ne mentionnaient pas les tunnels. Les tunnels sont devenus un objectif majeur seulement après qu’Israël ait été surpris à maintes reprises par des cellules terroristes qui ont émergé de ces tunnels.

La vidéo montrant 13 terroristes émergeant d’un tunnel près de Sufa le 17 juillet a envoyé une onde de choc à travers l’opinion publique israélienne, qui n’avait jamais cru un tel « spectacle » possible. La vidéo de l’incident a été un facteur majeur dans la décision du gouvernement de lancer une offensive terrestre dans la bande de Gaza, et a garanti le soutien du public et des medias.

Alors que Tsahal a affirmé ne pas avoir été surpris par l’attaque, cette affirmation semble douteuse lorsqu’on prend en compte que les terroristes ne furent pas tués et se sont échappés vers Gaza. La vidéo de Tsahal de l’incident est apparemment modifiée pour le temps écoulé entre la rentrée du dernier terroriste dans le tunnel et l’explosion du missile qui a frappé l’entrée du tunnel. Il n’y a pas eu de rapports ou de photos de corps de terroristes après l’incident, et le Hamas a affirmé qu’ils étaient tous rentrés à Gaza en sécurité.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *