728-90-TOP
728-90-TOP

Video Calais: les « migrants » sortent sabres et barres de fer pour casser les voitures dans la ville

Difficile de les rater en se promenant sur le trottoir de la rue Rouget-de-Lisle : si une partie des voitures qui ont été endommagées a déjà été emmenée au garage par leur propriétaire, bon nombre sont encore garées là où elles étaient durant la nuit de mercredi à jeudi. Les dégâts sont uniquement matériels, et personne n’a été blessé.

 

D’après plusieurs riverains, les faits se sont déroulés vers cinq heures du matin. « Ma fenêtre était ouverte », raconte Jean-Pierre Hernault avec rage. « On les a entendus une première fois avec ma femme à cinq heures, ça criait dans la rue. A ce moment-là je me suis levé pour aller voir ce qui se passait, ils étaient une douzaine de personnes à se diriger vers le boulevard. Ils étaient déjà très bruyants. Mais ils sont revenus quelques minutes plus tard, et il y en a un qui avait un sabre, et qui a commencé à frapper toutes les voitures qui lui tombaient sous la main au niveau des pare-brise », poursuit-il. « Venez voir la mienne, on voit bien que c’est un objet long qui l’a frappée », renchérit un autre riverain.

(…) Certains ne comptent pas en rester là et réclament des comptes, comme Christèle Uyttersprot, qui a notamment pris contact avec la mairie et la préfecture. « Sur toutes les voitures, il y a eu du bris de glace, mais aussi des dommages à la carrosserie. Il y a une franchise importante pour réparer les dégâts subis, qui n’est donc pas prise en charge par l’assurance. J’ai contacté la mairie pour pouvoir évoquer la question de la sécurité, et une aide financière pour la franchise éventuellement. »

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *