728-90-TOP
728-90-TOP

Le President du BNVCA Sammy Gozhlan condamne l’agression antisémite dont à été victime une femme de confession juive


Le Bnvca condamne l’agression antisémite dont a été victime une femme de confession juive place. Guynemer à Sarcelles (95) le mercredi 13 mai 2015 .
Selon nos informations les enfants de 3 femmes d’origine africaine jouent et envoient le ballon sur le fils de mme L .D qui est de confession juive. Elle fait observer que le jeu de ballon est interdit sur cette place c’est alors que les 3 femmes s’en prennent violemment à mme L.D et que fusent les coups et les injures antijuives
 «  »Hitler n’a pas fini son travail «  » vous êtes une sale race. Vous n’avez pas subi assez de coups «  »

 Les faits se seraient produits devant des témoins qui ont fait appel à la police. La maman juive blessée à déposé plainte. Elle a été conduite à l’hopital et aux urgences médicales judiciaires qui lui ont prescrit 15 jours d’ITT.
Les faits sont aussi relates par un article en ligne sur le site de JFORUM qui aura recueilli des details sur la nature et la cause  de l’altercation.
 Nous  demandons que l´enquete de police clarifie les faits et que la justice sanctionne sévèrement les propos et les violences antisémites .
Le BNVCA a decide de soutenir la victime de se constituer partie civile a ses cotes et deposer plainte
 Le BNVCA qui recense le actes et agressions antisémites constate que de plus en plus souvent un incident banal dégénère en attaque antisémite La parole antijuive comme l’acte antijuif se sont gravement libères notamment parmi certains concitoyens qui appartiennent à des communautés disant souffrir de racisme ou de discriminations
C’est pourquoi le BNVCA réclame que la loi distingue l’antisémitisme du racisme

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *