728-90-TOP
728-90-TOP

Crise à Gaza. Netanyahou quitte Paris en urgence. Situation grave en Israël.

Le lieutenant-général Mounir Amar était âgé de 47ans et originaire du village druze de JulisUn officier israélien est mort tandis qu’un autre a été blessé lors d’un échange de tirs avec des terroristes palestiniens dans la bande de Gaza, a annoncé le service de presse de Tsahal. Un échange de tirs a fait un mort et un blessé parmi les soldats d’élite israéliens lors d’une opération des forces spéciales israéliennes dans la bande de Gaza. Selon le Hamas, la veille au soir un gro upe de forces spéciales israéliennes a réussi à faire pénétrer une voiture civile dans l’enclave et à éliminer le commandant des militaires locaux. Après leur découverte, lors de la confrontation qui les a opposés aux combattants du Hamas, les forces spéciales ont fait appel à l’aviation, qui a éliminé cinq autres Palestiniens.

Selon (1) : Escalade de violence à la frontière, 17 roquettes lancées depuis Gaza, un officier tué. Dix-sept roquettes ont été lancées depuis Gaza sur Israël dont trois ont été interceptées par le système de défense Dôme de fer lundi matin, après une nuit de tensions entre l’Etat hébreu et l’enclave palestinienne. Le ministre de la Défense Avigdor Lieberman a procédé lundi matin à une évaluation supplémentaire de la situation à la Kyria (quartier général de l’armée) à Tel Aviv avec le chef d’Etat-major, le chef du renseignement militaire et le chef de la police militaire.

Les écoles des localités frontalières de Gaza ont également reçu l’ordre de rester fermées lundi. Un officier, membre des forces spéciales israéliennes, a été tué dans la nuit de dimanche à lundi lors d’une opération militaire selon l’armée. Un autre soldat a également été grièvement blessé et évacué vers l’hôpital Soroka de Beer Sheva. « Lors d’une opération des forces spéciales de Tsahal dans la bande de Gaza, un échange de tirs a éclaté. Lors de cet incident, un officier de l’armée israélienne a été tué et un autre légèrement blessé », a précisé un communiqué de Tsahal.

Sept terroristes palestiniens membres du Hamas islamiste, dont le commandant de la brigade de Khan Younes ont été tués au cours de cette opération dans la bande de Gaza. « Les forces israéliennes ont tué Nur Barakeh, le commandant de la branche armée du Hamas, »a indiqué un communiqué du Hamas. En déplacement à Paris à l’occasion du Centenaire de l’armistice, le Premier ministre Benyamin Netanyahou a pris la décision dimanche soir d’écourter son séjour au vu de la gravité de la situation sécuritaire.

« Au regard des incidents dans le sud, le Premier ministre a décidé d’interrompre sa visite à Paris et de revenir ce soir en Israël », ont annoncé ses services dimanche soir dans un communiqué. L’alerte à la roquette a retenti dans le sud d’Israël dimanche soir aux alentours de 22h jusque tard dans la nuit. Plusieurs explosions ont également été entendues. Ce regain de tensions apparait alors que la situation semblait se stabiliser, les autorités israéliennes avaient notamment autorisé le Qatar à acheminer 15 millions de dollars afin de payer les salaires des fonctionnaires dans la bande de Gaza pour apaiser les violences.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *