728-90-TOP
728-90-TOP

Des drones de Tsahal ont attaqué des terroristes dans le Sinaï ? Pour quoi faire ?

Un ancien haut fonctionnaire israélien a déclaré à l’Agence de presse de Bloomberg, qu’Israël aurait attaqué, en coopération avec l’Egypte et à l’aide de drones, des cibles terroristes dans la péninsule du Sinaï au cours des dernières années. Pourtant, ils ne menaçaient pas directement le territoire israélien. Pourquoi ces agressions ?
droneAu cours des dernières années, les djihadistes du Sinaï affiliés à ISIS ont formulé des allégations qu’Israël menait des frappes aériennes dans la péninsule à l’aide de drones, entre autres, dans le cadre de sa coopération sécuritaire avec le régime du président Abdel Fattah al-Sissi. Ces allégations ont été rendues plus officielles ces derniers mois dans un article détaillé dans l’une des publications de l’organisation terroriste, al-Naba.

L’armée égyptienne a poursuivi avec d’autant plus de force son action pour éradiquer le terrorisme dans la péninsule du Sinaï, en particulier dans sa région du Nord. De plus, Al-Sissi aurait montré une plus grande volonté de coopérer avec Israël pour répondre à des intérêts communs. La décision d’Al-Sissi d’inonder et de détruire des centaines de tunnels en travaux à partir de la bande de Gaza dans la péninsule du Sinaï, est un exemple de la volonté du leader, sachant que cela bénéficiait à Israël.

Jusqu’à présent, l’armée égyptienne a réussi à arrêter la propagation de la présence d’ISIS dans le Sinaï centrale et, plus important encore, dans le Sinaï Sud. Et pourtant, les attaques terroristes dans la péninsule persistent, et l’armée égyptienne souffre de grandes pertes de policiers et de soldats.

Répondant au souhait de l’Egypte d’une meilleure coopération, Israël a permis à l’Egypte de déployer des troupes et des armes supplémentaires dans le Sinaï pour lutter contre la menace terroriste, ce qui est un compromis à l’accord de paix entre les deux nations. Dans le même élan, Sissi a demandé à Bibi de nettoyer les gangs de terroristes dans le Sinaï, d’où l’intervention des drones israéliens.

Pour répondre à la première question, il semble que la tactique de Bibi est de rendre ses voisins redevables à l’Etat d’Israël, d’abord pour mieux répondre aux proliférations insultantes de leurs peuples (voyez, on vous aide à préserver la paix) et de pouvoir demander à son tour des services, comme l’aide que Netanyahou a demandée à Sissi pour faire libérer les corps des soldats détenus par le Hamas.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *