Des terroristes palestiniens tirent une centaine de roquettes sur Israël, un cessez-le-feu est en cours

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des terroristes palestiniens tirent une centaine de roquettes sur Israël, un cessez-le-feu est en cours

Rockets are fired from the Gaza Strip toward Israel on November 13, 2019. - Exchanges of fire triggered by Israel's targeted killing of a top militant in Gaza raged for a second day today and showed little sign of easing as the Palestinian death toll surged to 23. (Photo by Anas BABA / AFP)

104 roquettes ont été tirées sur Israël dans la nuit de mardi et mercredi, la plupart par le Jihad islamique palestinien avec une participation mineure du Hamas, selon les informations de Tsahal.

En réponse, Israël a répliqué avec environ 16 frappes aériennes, principalement sur des positions du Hamas, pour tenir le groupe responsable de ce qui se passe à Gaza.

Sur les 104 roquettes tirées sur Israël, 11 sont tombées en mer, 14 sont tombées à Gaza, 24 ont été abattues par le Dôme de fer, 48 sont tombées dans des zones dégagées et l’armée israélienne a déclaré que l’emplacement des 7 autres n’était toujours pas clair.

Bien que la plupart des médias israéliens aient signalé une douzaine de blessés israéliens, le porte-parole de Tsahal, Daniel Hagari a déclaré que seuls trois civils ont directement été blessés par des tirs de roquettes, dont un travailleur étranger de Chine à Sderot, qui reste la seule personne modérément blessée du côté israélien.

Les groupes terroristes palestiniens de la bande de Gaza et l’État d’Israël sont parvenus à un accord de cessez-le-feu tôt ce matin. L’accord, qui est entré en vigueur juste avant l’aube, a été négocié par l’Égypte, le Qatar et les Nations Unies.

Daniel Hagari a déclaré qu’en dépit d’un cessez-le-feu apparent commençant vers 5h30 du matin, « toutes les options sont sur la table » si un groupe palestinien tirait des roquettes supplémentaires sur Israël.

Hier, une vingtaine de roquettes ont été tirées depuis Gaza vers le sud d’Israël, faisant sept blessés. Ces tirs de roquettes interviennent après la mort en prison d’un haut responsable du Jihad islamique palestinien, Khader Adnan, après une grève de la faim de 87 jours. Les responsables du Jihad islamique palestinien avaient averti qu’Israël « paierait un lourd tribut » si Khader Adnan mourait en détention.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *