728-90-TOP

Les dirigeants des groupes terroristes palestiniens craignent qu’Israël reprenne sa politique d’assassinats ciblés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les dirigeants des groupes terroristes palestiniens craignent qu’Israël reprenne sa politique d’assassinats ciblés

Untitled-17-1-640x400-1024x640[1]Dans des déclarations publiques au cours des dernières 24 heures, des responsables du Hamas et du Jihad islamique palestinien ont averti qu’un retour à la politique israélienne d’assassinats ciblés contre des dirigeants des groupes terroristes palestiniens, conduirait à davantage de violence.

 Des sites Internet affiliés au Hamas ont cité Saleh Arouri, vice-président du bureau politique du groupe terroriste, affirmant qu’il ne prend pas à la légère les discussions en Israël sur l’assassinat de hauts dirigeants de groupes terroristes palestiniens.

« Nous ne sous-estimons pas les menaces de l’occupation israélienne, mais nous n’avons pas peur et nous répondrons. Nous n’excluons pas la possibilité que l’ennemi israélien puisse commettre une agression à tout moment. Nous n’accepterons aucune agression contre le Hamas ou contre un palestinien » a déclaré Saleh Arouri.

Des sources palestiniennes ont déclaré que plusieurs dirigeants du Hamas soutenu par l’Iran et le Jihad islamique palestinien ont pris des « mesures de précaution sans précédent » à la lumière d’informations non confirmées dans les médias israéliens concernant la reprise de la politique d’assassinats.

Les groupes terroristes pensent que le chef du Hamas dans la bande de Gaza, Yahya Sinwar, et Saleh Arouri, figurent en tête de liste des assassinats ciblés d’Israël.

Hazem Qassem, un autre porte-parole du Hamas, a déclaré que le discours sur le ciblage des dirigeants des factions palestiniennes vise à « renforcer » l’image d’Israël à la suite des récentes attaques terroristes ». Il a ajouté que la réponse des factions palestiniennes à toute action « idiote » israélienne serait « bien plus importante » que ce à quoi Israël s’attendrait. « Le peuple palestinien n’a pas peur de telles menaces et poursuivra sa lutte légitime contre l’occupation israélienne« , a averti Haem Qassem.

Le représentant du Jihad islamique palestinien, Tareq Silmi, a également déclaré que son groupe n’avait pas peur des menaces d’assassinat des principaux terroristes.

« La politique d’assassinats ne changera pas les règles d’engagement avec l’ennemi sioniste. Les menaces d’assassinats sont une tentative ratée de restaurer le pouvoir de dissuasion d’Israël« , a affirmé Tareq Slimi.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *