728-90-TOP
728-90-TOP

Edito de Alain SAYADA : Il n’est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir…

 

La vague d’attaques au couteau continue à faire son chemin, et nous n’entendons toujours pas

les condamnations internationales contre les auteurs de ces attentats qui sont formellement

identifiés, alors que l’on demande toujours à Israël de répliquer de façon proportionnée.

Aujourd’hui, nous comptons environ une dizaine de morts, ainsi que des blessés dans les rangs

israéliens… Et pourtant, encore une fois, c’est Israël qui est montré du doigt. Alors que le peuple

israélien vit sous la menace permanente d’un ennemi de l’intérieur, que les juifs israéliens se font

poignarder dans le dos quotidiennement par des adolescents palestiniens élevés dans la haine

du juif, le monde entier accuse encore Israël et soutient Mahmoud Abbas, terroriste de son état,

appelant à poursuivre la lutte contre Israël. Le seul but de ce serpent n’est pas la paix pour son

peuple, pas plus qu’une terre ni un état. Son seul but est bel et bien la destruction de l’Etat

d’Israël. Il suffit d’écouter une seule de ses allocutions officielles pour être fixé.

La seule chose que les Palestiniens risquent de gagner, c’est une radicalisation des mouvements

de droite israélienne et d’une partie de ceux qui, d’un point de vue politique, n’étaient pas encore

prêts à offrir leur bulletin de vote aux extrêmes. Dans un tel contexte, ceux qui prônent d’isoler la

communauté arabe israélienne restée en Israël après l’indépendance en 1948 finiront pas avoir

gain de cause. Comme du reste, ceux qui soutiennent qu’aucune négociation n’est possible…

Avec ces criminels. Du côté palestinien, aucune preuve de bonne volonté ne vient étayer leur

envie de faire la paix : de fait, le chef du gouvernement Benjamin Netanyahu n’a pas ménagé ses

efforts, en essayant de contacter toutes les chancelleries occidentales et le président de l’Autorité

palestinienne pour les exhorter à revenir à la table des négociations, mais ses appels sont restés

lettres mortes. La haine viscérale de Mahmoud Abbas envers les juifs, sa peur aussi qu’une

reprise des négociations en vienne à révéler la corruption des élites palestiniennes autant qu’à

l’obliger à se plier à quelques gestes de bonne volonté, le poussent à soutenir le soulèvement de

son peuple et à cautionner, voire à encourager les meurtres et attaques horribles contre les civils

israéliens.

Aujourd’hui, je dis que les Occidentaux paieront cher leur soutien aveugle aux Palestiniens. En

Europe, il ne se passe pas une journée sans que les terroristes islamistes tentent d’imposer le

règne de la haine et de la peur. Ne pas faire le lien avec ceux qui en font de même en Palestine

et en Israël est la preuve d’une cécité coupable qui fera couler encore beaucoup de sang des

deux côtés. Israël, seule démocratie de la région, paye un lourd tribut à cet aveuglement. Et tente

de s’en sortir en jouant la carte de la riposte mesurée. Quel pays au monde accepterait de

recevoir des milliers de roquettes sur son territoire, avant de riposter ?

Qui accepterait aujourd’hui de voir des terroristes belges, espagnols, italiens commettre des

attentats sur le territoire national sans broncher ? Et demain pourquoi ne pas imaginer l’appel de

la Bretagne à prendre son indépendance en envoyant des terroristes à Paris commettre des

attentats? Ou bien la Bourgogne : devenons tous Bourguignons et poignardons dans le dos tous

ceux qui voudraient nous empêcher ! Comment réagiraient nos chers gouvernants ? Comment

réagirait la France ou l’Espagne si les indépendantistes corses ou catalans venaient découper au

couteau les civils dans leurs rues ? Toute revendication nationale, aussi légitime soit­elle, peut-
elle justifier le meurtre d’innocents et d’enfants ?

Ce qu’il se passe en Israël peut arriver dans n’importe quel pays où la démocratie est attaquée

par les extrêmes. Mais il n’y a qu’en Israël que l’on trouve des excuses légitimes aux terroristes et

aux attaquants.

Au lieu de soutenir aveuglément des forces terroristes et corrompues, pour des calculs politiciens

aussi mal placés qu’indécents, quand on sait combien de vies sont menacées, l’Occident aurait

tout intérêt à soutenir Israël, contre les barbares qui ne sont que des nazis à petite échelle. Qu’on

ne s’y trompe pas : les terroristes du Hezbollah, du Hamas ou du Fatah n’ont rien à envier à leurs

frères de DAESH, bien au contraire. Leur trouver des excuses, les encourager, c’est légitimer le

pouvoir de la haine, la violence aveugle, le sang versé. Ouvrons les yeux, c’est Urgent !

Am ISRAEL Hai

Alain Sayada

About The Author

Related posts

2 Comments

  1. perret

    Bjr, monsieur Sayada, vous devez savoir que c’est un démon qui agit derrière ces attaques au couteau et sa se produit partout dans ce monde, même en France, la ou j’y habite.perso je lai vécue.oui c’est un démon qui est derrière cela! Satan sait sue son heure approche il sait pas quand car il est pas Dieu , mais il le sait c’est pourquoi, il intensifie ses atrocités, son contrôle même pour amener avec lui le plus possible de personnes en enfer!il est le prince de ce monde et ce monde est sous sa domination! Temporellement bien sur. Sa va pas s arranger il a une armée qui est dévastatrice mais Dieu a le dernier mot!car Il est souverain! Courage peuple juif, courage!

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *