728-90-TOP
728-90-TOP

Edito de Gil TAIEB « 11 septembre 2016 »

 

Ce jour est un jour particulier puisqu’il y a 15 ans déjà, le 11 septembre 2001,

de 8h46 à 10h28, quatre attentats suicides coordonnés faisaient près de

3000 morts à New York, Washington et en Pennsylvanie.

Deux avions détournés étaient précipités contre les tours du World Trade

Center de New York faisant 2753 morts. Un troisième tombait sur le

Pentagone et un quatrième s’écrasait dans un champ en Pennsylvanie grâce

au courage des passagers.

15 ans plus tard 75 000 personnes souffrent toujours de troubles mentaux et

physiques.

15 ans plus tôt tard, pas un d’entre nous n’a oublié où il était et ce qu'il faisait

lorsque ces images apocalyptiques défilaient en boucle sur nos écrans.

Il y a 15 ans, une guerre nous était déclarée !

Il y a 15 ans, Al Qaïda ouvrait les portes de l’enfer !

Le monde libre, frappé en son cœur symbolique, faisait peine commune et

promettait de tout faire pour décapiter la bête immonde qu’il avait fait naître et

laissé grandir.

15 ans plus tard, après des guerres souvent mal menées et mal pensées, la

bête est non seulement vivante mais elle a même enfanté.

15 ans après, le nombre des victimes du terrorisme islamique n’a cessé de

croître et l’horreur frappe partout sur la planète.

Durant ces 15 ans, le monde libre n’a pas voulu voir ! Aujourd’hui encore et

malheureusement demain, c’est au cri de Allah ou Akbar que le sang

continue de couler.

15 ans après, que reste-t- il des déclarations ?

Pas grand chose, d’autres déclarations et d’autres morts !

Pendant ces 15 ans, les financiers du terrorisme ont non seulement prospéré

mais donné naissance à d’autres groupes terroristes.

Ils sont reçus partout et pavoisent.

Les tapis rouges sont déroulés devant eux mais personne n’osent voir que ce

rouge est celui du sang des victimes des attentats qu’ils financent.

En ce 11 septembre 2016, je pense encore à celles et ceux qui se sont levés

le matin comme vous et moi et qui ont été frappés par la barbarie !

Ce 11 septembre 2016, je pense à tout ceux qui en France, en Europe, en

Afrique, aux États-Unis et en Israël, hurlent du fond de leurs sépultures, qu’il

n’y a pas de bons terroristes et d’autres infréquentables.

Al Qaïda, l’État islamique, le Hamas ou le Hezbollah, sont tous les parents

de ceux qui sèment la terreur.

15 ans après, la « fête de l’Humanité  » honore le terrorisme. Le chef terroriste

Marwan Barghouti y est fêté et célébré par un parti communiste, qu’un

sondage récent décrit en déclin et en voie de disparition et qui cherche des

voix au prix de n’importe quelle compromission.

Le ballet politique des hypocrites se déroule à cette fête sans sens et sans

avenir.

15 ans après le 11 septembre 2001, force est de constater qu’ils sont encore

nombreux à refuser de voir.

Jusqu’à quand et encore combien de sang faudra-t -l ?

Nous n’avons pas encore la réponse ! Même s’il semble que certains ont

enfin ouvert les yeux et regardent avec beaucoup d’espoir vers ISRAEL

Gil Taieb

Gil Taïeb

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *