728-90-TOP
728-90-TOP

Edito : Jérusalem Capitale éternelle d’Israël et du peuple juif……Par Alain SAYADA

Paris,…. Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé mais Paris libéré !

C’est à l’hôtel de ville, le 25 août 1944, que le Général de Gaulle prononce ce célèbre discours. Paris, ville

lumière, ville capitale enfin rendue à son peuple alors que les troupes allemandes ont

battu en retraite. Cet espoir, cette fierté, cette émotion font écho, aujourd’hui à ceux qui

vibrèrent dans une autre ville, un autre jour où le peuple juif connut enfin la libération :

le 7 juin 1967…

Deux mille ans que les juifs répétaient  cette phrase de génération en génération  »

l’année prochaine à Jérusalem » Mais en ce 7 Juin 1967, ce vœu inlassablement transmis,

entre souhait et prière, devint soudain réalité.

En pleine guerre des 6 jours, les parachutistes israéliens s’emparent de Jérusalem et du

Kotel… Deux mille ans que notre peuple attendait de récupérer ce vestige du Temple.

Deux mille ans qu’il espérait pouvoir un jour prier au Kotel sur le mont du Temple, lieu

le plus sacré du peuple  Juif…

Jérusalem est libérée, mais dans quel état ! Martyrisé par ses habitants, le lieu le plus

sacré du judaïsme offre un spectacle de désolation aux parachutistes qui l’investissent.

Le Kotel, le mur occidental sert d’urinoir ou bien de décharge à ordures ! Les synagogues

de la ville ont subi les mêmes souillures…

De retour au sein du patrimoine du peuple juif, Jérusalem, ville d’or ne tarde pas à

retrouver sa splendeur. Et en ce dimanche 17 mai, 28ème jour du mois de lyar dans le

calendrier hébraïque, nous célébrons le 48ème anniversaire de ce jour de délivrance.

Jérusalem, que cela plaise ou pas, est devenue et restera la capitale éternelle d’Israël et

du peuple juif. Une et indivisible. Bien qu’aucun pays n’y ait installé son ambassade et ne

veuille la reconnaître comme la capitale de l’Etat hébreu.

C’est dans la joie, mais aussi avec une pensée émue que nous célébrons ce 48ème Yom

Yerushalaym. Une pensée pour ceux qui courageusement nous ont offert cette chance. Et

gravé au passage quelques souvenirs immortels au coin du cœur, de l’âme et de la

mémoire. L’aumônier militaire de Tsahal, le Rabbin Goren sonnant le shofar devant le

mur, Le cliché de ces 3 parachutistes levant les yeux devant le Kotel… Ou bien l’annonce

en ce 7 juin 1967 à 10 heures du Matin du Général Motta Gur  » le Mont du Temple est

entre nos mains »… Qui a oublié ces images, ces mots, les larmes de joie et d’incrédulité

de tout un peuple, à commencer par les héros qui ont rendu ce miracle possible. Qui

peut oublier ?

Jérusalem outragée, Jérusalem brisée, Jérusalem martyrisée, mais Jérusalem libérée…

Après 2000 ans entre des mains étrangères… Jérusalem capitale éternelle de l’état

d’Israël et du Peuple Juif.

Bon Anniversaire Ô érusalem.

Am Israel Hai

Alain Sayada

About The Author

Related posts

1 Comment

  1. Dany

    Si les nations s’accordent sur une division de Jérusalem, alors comme il ne peut y avoir de justice a géométrie variable, il faudra qu’elles s’entendent sur la division du Vatican et de la Mecque.
    Une anecdote : Deux mères se disputaient un enfant , Salomon le juge déclara qu’il fallait le partager en deux (en le coupant), la mère juive de l’enfant refusa car c’était le sien alors que la mère Arabe y était favorable.
    Salomon comprit que la véritable mère était la juive.
    Espérons que les nations seront être juste comme l’a été Salomon, et laisseront Jérusalem a ses parents juifs.
    Sinon il nous faudra raser les mosquées et déporter les non juifs hors de Jérusalem.

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *