728-90-TOP

Élections israéliennes : en vertu de l’accord conclu avec le Likud, Betsalel Smotrich aura un pouvoir considérable en Judée-Samarie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Élections israéliennes : en vertu de l’accord conclu avec le Likud, Betsalel Smotrich aura un pouvoir considérable en Judée-Samarie

F190602AKFF12-1[1]Selon les informations du site israélien Ynet, l’accord de coalition, conclu la semaine dernière entre le Likud et le parti Sioniste Religieux, comprend des changements spectaculaires dans les structures de pouvoir du gouvernement israélien concernant les activités civiles et militaires en Judée-Samarie.

Selon Ynet, le ministre désigné pour occuper le ministère de la Défense,  Yoav Gallant, n’aura pas le pouvoir de nommer le prochain chef de l’administration civile de Tsahal et coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires israéliens de Judée-Samarie. Ces pouvoirs iront à Betsalel à Smotrich ou à un ministre de son choix, qui recevra le nouveau poste de « ministre au sein du ministère de la Défense ».

Le nouveau ministre de la Défense perdra également les pouvoirs traditionnels concernant les décisions sur les permis de construire pour les communautés juives de Judée-Samarie et concernant la capacité de prendre des décisions juridiques au nom de l’État israélien, en réponse aux requêtes des palestiniens et des militants de gauche à la Haute Cour israélienne concernant des conflits fonciers dans la zone C de Judée-Samarie.

Une clause de l’accord stipule que le poste de président de la Direction du conseiller juridique du ministère de la Défense recevra sept nouveaux postes de conseiller juridique, qui seront attribués à l’Administration des implantations, une nouvelle unité qui sera placée sous le contrôle de Betsalel Smotrich.

Ynet précise que le contexte de cette clause réside dans les différends juridiques en cours entre les communautés israéliennes de Judée et de Samarie et le conseiller juridique de l’administration civile, qui a été accusé d’être à contre-courant du Conseil de Judée-Samarie et de ne pas vouloir promouvoir ses initiatives concernant les initiatives de construction et d’autres types de programmes.

Dans le cadre du nouvel arrangement, Betsalel Smotrich pourra s’appuyer sur ses propres conseillers juridiques pour former un avis juridique sur les programmes de construction israéliens en Judée-Samarie.

Une clause additionnelle souligne que tous les pouvoirs décrits ci-dessus seront exercés en coordination et en accord avec le premier ministre entrant, Benjamin Netanyahu.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *