Israël en guerre : Antony Blinken affirme que le soutien du Hamas à la résolution de cessez-le-feu de l’ONU est « un signe d’espoir »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Israël en guerre : Antony Blinken affirme que le soutien du Hamas à la résolution de cessez-le-feu de l’ONU est « un signe d’espoir »

image[1]Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, a déclaré aujourd’hui que le soutien du Hamas en faveur d’une résolution de l’ONU soutenant la proposition américaine de cessez-le-feu dans la bande de Gaza était un « signe d’espoir ».

Antony Blinken a également ajouté que le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, avait réaffirmé son engagement envers la proposition actuelle de cessez-le-feu lors d’une réunion avec le secrétaire d’État américain lundi soir. Il a aussi indiqué que c’est au Hamas qu’il incombe de faire avancer ou non l’accord.

Sami Abu Zuhri, un haut responsable du Hamas, a déclaré aujourd’hui à l’agence de presse londonienne Reuters, que le groupe terroriste palestinien a accepté la résolution de cessez-le-feu du Conseil de sécurité de l’ONU et est prêt à négocier les détails, ajoutant qu’il appartenait aux États-Unis de veiller à ce qu’Israël la respecte.

« Le Hamas se félicite du contenu de la résolution du Conseil de sécurité qui inclut le cessez-le-feu permanent à Gaza, le retrait des troupes israéliennes de Gaza et l’échange d’otages contre des prisonniers palestiniens détenus par Israël. L’administration américaine est confrontée à un véritable test pour respecter ses engagements en obligeant l’occupation à mettre immédiatement fin à la guerre en appliquant la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU« , a affirmé Sami Abou Zuhri.

L’État d’Israël est en état de guerre depuis l’attaque barbare et sanglante dite du « Déluge d’Al Aqsa » orchestré par Hamas qui a eu lieu le 7 octobre 2023. Le groupe terroriste palestinien qui s’est infiltré dans des localités du sud d’Israël, a assassiné 1400 civils israéliens et militaires, dont 375 jeunes israéliens tués sauvagement lors d’une rave party dans le sud du Néguev.

L’état hébreu recense aussi plus de 10 000 blessés. 120 civils israéliens et étrangers, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, sont également retenus en otage par le Hamas dans la bande de Gaza.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *