Israel en guerre : Israel va mobiliser 50 000 réservistes supplémentaires en prévision d’une opération d’envergure au Liban

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Israël en guerre : Israël va mobiliser 50 000 réservistes supplémentaires en prévision d’une opération d’envergure au Liban

fc2ce1fde79a1e67a151e38eb4bfeec1[1]Le gouvernement de l’État d’Israël va approuver aujourd’hui la mobilisation de 50 000 soldats de réserves supplémentaires, en prévision d’une possible opération militaire d’envergure de Tsahal face au Hezbollah au Liban. Ce chiffre porte maintenant le nombre total de soldats réservistes à 350 000.

Par ailleurs, le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a déclaré ce matin, lors d’une visite à la frontière nord, qu’Israël est prêt à mener une opération intense au Liban contre le Hezbollah.

« Nous sommes prêts pour mener une opération très intense au nord. D’une manière ou d’une autre, nous rétablirons la sécurité dans le nord. Quiconque pense qu’il va nous faire du mal et que nous resterons ensuite les bras croisés commet une grave erreur« , a affirmé Benjamin Netanyahu.

Néanmoins, selon les informations d’I24NEWS, qui s’appuie sur les dires de responsables militaires israéliens, cette augmentation de soldats de réserve pourrait être due aux opérations actuelles de Tsahal à Rafah, dans le sud de Gaza.

Cette possible décision du gouvernement israélien intervient alors que depuis quelques semaines, le Hezbollah intensifie de plus en plus ces frappes sur le nord d’Israël. Lundi soir, six soldats de réserve et cinq civils israéliens ont été légèrement blessés alors qu’ils s’activaient pour contenir des incendies à Kiryat Shmona et au kibboutz Amiad, dans le nord d’Israël, qui ont été déclenchés par des tirs de roquettes du Hezbollah.

L’État d’Israël est en état de guerre depuis l’attaque barbare et sanglante dite du « Déluge d’Al Aqsa » orchestré par Hamas qui a eu lieu le 7 octobre 2023. Le groupe terroriste palestinien qui s’est infiltré dans des localités du sud d’Israël, a assassiné 1400 civils israéliens et militaires, dont 375 jeunes israéliens tués sauvagement lors d’une rave party dans le sud du Néguev.

L’état hébreu recense aussi plus de 10 000 blessés. 120 civils israéliens et étrangers, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, sont également retenus en otage par le Hamas dans la bande de Gaza.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

 

 

 

 

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *