728-90-TOP

Israël en guerre : le Hamas aurait transféré la famille Bibas à un autre groupe terroriste palestinien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Israël en guerre : le Hamas aurait transféré la famille Bibas à un autre groupe terroriste palestinien

newFile-1[1]Selon les informations du colonel Avichay Adraee, le porte-parole arabophone de Tsahal, La famille d’otages israéliens composé du bébé Kfir, âgé de 10 mois, du petit Ariel âgé de 4 ans et leur mère Shiri Bibas, ont été transférés par le Hamas à une autre organisation terroriste palestinienne qui officie à Khan Yunes dans le sud de la bande de Gaza.

Selon d’autres sources israéliennes, la famille Bibas serait retenue en otage par l’organisation terroriste du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP).

Du fait de cette situation, la famille Bibas ne peut pas faire partie de la liste d’otages israéliens qui peuvent être libérés par le Hamas. En effet, seuls les otages détenus par le groupe islamiste palestinien, peuvent être libérés.

Cette information extrêmement préoccupante s’ajoute à celle du premier ministre qatari, qui a déclaré, hier, que le Hamas a perdu la trace de 40 otages israéliens qui sont détenus par des civils palestiniens.

La situation de la famille Bibas pourrait déclencher une vive réaction de la communauté internationale. Cette famille israélienne, et notamment le petit Kfir, est devenue le symbole de la barbarie du Hamas à travers le monde. Le bébé Kfir Babas a d’ailleurs fait la une aujourd’hui du journal britannique, The Daily Telegraph.

L’État d’Israël est en état de guerre depuis l’attaque barbare et sanglante dite du « Déluge d’Al Aqsa » orchestré par Hamas qui a eu lieu le 7 octobre 2023. Le groupe terroriste palestinien qui s’est infiltré dans des localités du sud d’Israël, a assassiné 1400 civils israéliens et militaires, dont 364 jeunes israéliens tués sauvagement lors d’une rave party dans le sud du Néguev.

L’état hébreu recense aussi plus de 3007 blessés. 166 civils israéliens et étrangers, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, sont également retenus en otage par le Hamas dans la bande de Gaza.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *