Israël en guerre : le Hamas rejette la nouvelle proposition américaine sur un accord de cessez-le-feu à Gaza qui a été acceptée par Israël

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Israël en guerre : le Hamas rejette la nouvelle proposition américaine sur un accord de cessez-le-feu à Gaza qui a été acceptée par Israël

bdnews24-english_2023-11_2dc15121-2980-47ea-8271-e84cc7e43883_palestine_israel_truce_221123_01[1]Le Hamas a annoncé hier soir dans un communiqué qu’il rejette la nouvelle proposition américaine concernant un accord de cessez-le-feu dans la bande de Gaza.

Le groupe terroriste palestinien a informé les médiateurs qu’il s’en tiendrait à sa position initiale incluant un cessez-le-feu global, qui comprend le retrait des troupes israéliennes de Gaza, le retour des palestiniens déplacés et un « véritable échange de prisonniers ».

La proposition américaine avait été acceptée par Israël. Les médias israéliens avaient rapporté dimanche soir que l’État d’Israël avait même accepté un compromis qui comprend la libération de 700 terroristes palestiniens détenus dans les prisons israéliennes en échange de 40 otages israéliens.

Suite à cet énième refus du Hamas, le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a réagi dans un communiqué en affirmant que « la position du Hamas prouve clairement que le Hamas n’est pas intéressé par la poursuite des négociations en vue d’un accord et constitue un témoignage malheureux des dégâts causés par la décision du Conseil de sécurité de l’ONU« .

« Le Hamas a une fois de plus rejeté toute proposition de compromis américaine et a réitéré ses exigences extrêmes : une fin immédiate de la guerre, un retrait complet de Tsahal de la bande de Gaza et le maintien au pouvoir afin qu’il puisse répéter le massacre du 7 octobre et encore une fois, comme il avait promis de le faire. Israël ne se soumettra pas aux exigences illusoires du Hamas et continuera d’agir pour atteindre tous les objectifs de la guerre : libérer tous les otages, détruire les capacités militaires et gouvernementales du Hamas et garantir que Gaza ne constituera plus une menace pour Israël« , a ajouté Benjamin Netanyahu.

La réponse du Hamas a déjà des conséquences sur les négociations en cours concernant un cessez-le-feu à Gaza : David Barnea, le directeur du Mossad, a donné l’ordre à l’équipe de négociation israélienne de quitter le Qatar.

L’État d’Israël est en état de guerre depuis l’attaque barbare et sanglante dite du « Déluge d’Al Aqsa » orchestré par Hamas qui a eu lieu le 7 octobre 2023. Le groupe terroriste palestinien qui s’est infiltré dans des localités du sud d’Israël, a assassiné 1400 civils israéliens et militaires, dont 375 jeunes israéliens tués sauvagement lors d’une rave party dans le sud du Néguev.

L’état hébreu recense aussi plus de 10 000 blessés. 134 civils israéliens et étrangers, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, sont également retenus en otage par le Hamas dans la bande de Gaza.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *