Israël en guerre : Le Hezbollah tire plus de 200 roquettes et drones sur le nord d’Israël, Tsahal réplique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Israël en guerre : Le Hezbollah tire plus de 200 roquettes et drones sur le nord d’Israël, Tsahal réplique

becacb20b0939527aa7530c635aec7ddf36e4196[1]Durant une heure ce matin, le Hezbollah a tiré une salve ininterrompue de drones et de roquettes en Gallilée et dans le Golan, au nord d’Israël.

Lors de cette attaque massive, des impacts directs ont été signalés. Un centre commercial de la ville d’Akko a été directement touché par une roquette, qui a causé des dégâts au toit du bâtiment. Dans le Golan, une personne a été gravement blessée par des chutes de débris de roquettes ou de drones.

Le Magen David Adom a également évacué vers le centre médical Galilée de Nahariya et l’hôpital Ziv de Tzfat, deux personnes légèrement blessées victimes des tirs de drones et de roquettes alors qu’elles se dirigeaient vers un abri pour se protéger.

Dix incendies ont aussi été causés au cours de cette attaque dans le plateau du Golan et en Haute Galilée.

Le Hezbollah a revendiqué cette attaque, affirmant avoir lancé cette offensive suite à l’assassinat ciblé par Tsahal d’un haut dirigeant du groupe terroriste libanais.

« Les attaques s’inscrivent désormais dans la continuité de la réponse à l’assassinat de Mohammed Naama Nasser. Nous avons lancé plus de 20 drones sur de nombreuses positions militaires israéliennes en Galilée et plus de 200 roquettes de différents types sur des positions en Galilée et dans le Golan« , a déclaré une source du Hezbollah à Al Jazeera.

Suite à cette attaque intense, Tsahal a annoncé dans un communiqué que les forces de Tsahal attaquent actuellement des positions de lancement dans le sud du Liban.

L’État d’Israël est en état de guerre depuis l’attaque barbare et sanglante dite du « Déluge d’Al Aqsa » orchestré par Hamas qui a eu lieu le 7 octobre 2023. Le groupe terroriste palestinien qui s’est infiltré dans des localités du sud d’Israël, a assassiné 1400 civils israéliens et militaires, dont 375 jeunes israéliens tués sauvagement lors d’une rave party dans le sud du Néguev.

L’état hébreu recense aussi plus de 10 000 blessés. 120 civils israéliens et étrangers, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, sont également retenus en otage par le Hamas dans la bande de Gaza.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *