728-90-TOP

Israël en guerre : les forces de Tsahal sauvent deux otages israéliens lors de l’opération « main d’or » à Rafah

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Israël en guerre : les forces de Tsahal sauvent deux otages israéliens lors de l’opération « main d’or » à Rafah

577916L’armée israélienne a annoncé ce matin que les combattants de Tsahal ont sauvé hier soir à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, deux otages israéliens : Fernando Simon Marman, 61 ans, et Luis Norberto Herr, 70 ans.

Cette opération héroïque, nommée « main d’or » a été préparée depuis des semaines grâce à des renseignements précis et grâce à la collaboration des forces de Tsahal, du Shin Beth et de l’unité anti-terroriste Yamam.

Les otages israéliennes étaient détenus par une famille de civils palestiniens au deuxième étage d’un immeuble fortement gardé par des terroristes du Hamas ainsi que par des gardes supplémentaires dans le bâtiment voisin.

A 01h49 du matin, les forces israéliennes sont entrées clandestinement dans l’enceinte et ont utilisé des explosifs et des tirs nourris et ont éliminé les gardes. Ils ont ensuite sauvé les deux otages en les protégeant grâce à l’usage de leurs corps, sous le feu des tirs du Hamas.

L’opération a aussi mobilisé les forces aériennes de Tsahal qui a frappé plusieurs cibles terroristes dans le district de Shabourah, situé au centre de Rafah. Ces frappes aériennes ont permis de créer une diversion, de sorte que le Hamas n’a pas compris le véritable objectif de l’armée israélienne, à savoir le sauvetage des otages israéliens.

Un hélicoptère de Tsahal a ensuite transporté les deux otages au centre médical israélien de Sheba pour des examens médicaux qui se sont avérés concluants. Fernando Simon Marman et Luis Norberto Herr avaient été capturés le 7 octobre par les terroristes du Hamas, lors du massacre du kibboutz de Nir Yitzhak.

L’État d’Israël est en état de guerre depuis l’attaque barbare et sanglante dite du « Déluge d’Al Aqsa » orchestré par Hamas qui a eu lieu le 7 octobre 2023. Le groupe terroriste palestinien qui s’est infiltré dans des localités du sud d’Israël, a assassiné 1400 civils israéliens et militaires, dont 375 jeunes israéliens tués sauvagement lors d’une rave party dans le sud du Néguev.

L’état hébreu recense aussi plus de 10 000 blessés. 134 civils israéliens et étrangers, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, sont également retenus en otage par le Hamas dans la bande de Gaza.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *