728-90-TOP

Israël en guerre : L’État d’Israël met en garde les dirigeants européens contre les activités du Hamas sur le continent européen

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Israël en guerre : L’État d’Israël met en garde les dirigeants européens contre les activités du Hamas sur le continent européen

union_europienne[1]Le ministère israélien des Affaires de la diaspora a démontré, dans des lettres envoyées à des dizaines de dirigeants européens, que les organisations terroristes palestiniennes comme le FPLP et le Hamas sévissent dans plusieurs villes européennes.

« Depuis le massacre, les appels à la violence contre les Juifs dans le monde entier ont augmenté de 120 % – une statistique choquante. Malheureusement, la soif de sang du Hamas ne se limite pas à Israël et aux Juifs, mais s’étend également à l’Europe et aux chrétiens. Je tiens à vous rappeler que, par le passé, des membres du Hamas ont exprimé l’intention islamique de conquérir l’Europe« , a écrit Amihai Chikli, le ministre israélien des Affaires de la diaspora dans la lettre.

Tzur Bar-Oz, le chef de la division de la recherche et des relations extérieures au ministère des Affaires de la diaspora a pour sa part, décrit dans la lettre « un réseau de haine complexe qui sévit dans de nombreux pays, y compris dans des démocraties occidentales très avancées. Ce fléau doit être extirpé et éliminé dans les plus brefs délais. Cette activité a déjà produit des résultats tangibles et engendré des conséquences significatives« .

En France, le parti d’extrême-gauche, la France Insoumise, qui est connu depuis le début de la guerre pour ses positions antisémites, a des liens étroits avec le FPLP et notamment avec le terroriste Salah Hamraoui, accusé d’avoir planifié l’assassinat de l’ancien grand rabbin d’Israël, Rav Ovadia Yossef.

L’État d’Israël est en état de guerre depuis l’attaque barbare et sanglante dite du « Déluge d’Al Aqsa » orchestré par Hamas qui a eu lieu le 7 octobre 2023. Le groupe terroriste palestinien qui s’est infiltré dans des localités du sud d’Israël, a assassiné 1400 civils israéliens et militaires, dont 364 jeunes israéliens tués sauvagement lors d’une rave party dans le sud du Néguev.

L’état hébreu recense aussi plus de 10 000 blessés. 138 civils israéliens et étrangers, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, sont également retenus en otage par le Hamas dans la bande de Gaza.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *