728-90-TOP

Israël en guerre : selon un rapport du Crif, les actes antisémites ont augmenté de 1000% en France après le 7 octobre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Israël en guerre : selon un rapport du Crif, les actes antisémites ont augmenté de 1000% en France après le 7 octobre

1159-actes-antisemites-ont-ete-releves-depuis-le-7-octobre-en-France-1744998[1]Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a publié hier soir son rapport sur les chiffres de l’antisémitisme en France en 2023.

Selon le rapport, le nombre d’actes antisémites en France a bondi l’année dernière : 1676 actes antisémites ont été recensés contre 436 en 2022. Le président du Crif, Yonathan Arfi, a indiqué à l’AFP, que jamais en France un tel niveau n’avait été atteint.

Ces actes antisémites ont été commis dans 632 villes et dans 95 des 101 départements du territoire français, ce qui représente 94% des départements. Parmi ces actes antisémites, 57,8% d’entre eux ont été des atteintes aux personnes (violence physique, propos et gestes menaçants, distribution de tracts ou courriers), et 32% d’entre eux ont été commis dans la sphère privée.

20,4% des actes antisémites ont été commis sur la voie publique et 12,7% en milieu scolaire, plus particulièrement au collège. Par ailleurs, dans son rapport, le Crif constate « un véritable rajeunissement des auteurs des actes antisémites ».

Plus inquiétant encore, le Crif affirme dans son rapport que depuis les pogroms du 7 octobre qui ont eu lieu en Israël, les actes antisémites en France ont explosé avec une hausse de 1000%.

Ce chiffre préoccupant rappelle qu’en 2012, la recrudescence des actes antisémites en France avait aussi flambé lors d’une actualité tragique qui concernait la communauté juive : au lendemain de l’attentat contre l’école juive de Toulouse, une hausse de 200% des actes antisémites avait été recensé. Le même phénomène s’était reproduit en 2015  après l’attentat de l’Hyper Cacher, ou une hausse de 300% des actes antisémites avait été recensé.

« La médiatisation du massacre de Juifs provoque l’augmentation du passage à l’acte antisémite« , a conclu le Crif dans son rapport.

L’État d’Israël est en état de guerre depuis l’attaque barbare et sanglante dite du « Déluge d’Al Aqsa » orchestré par Hamas qui a eu lieu le 7 octobre 2023. Le groupe terroriste palestinien qui s’est infiltré dans des localités du sud d’Israël, a assassiné 1400 civils israéliens et militaires, dont 375 jeunes israéliens tués sauvagement lors d’une rave party dans le sud du Néguev.

L’état hébreu recense aussi plus de 10 000 blessés. 136 civils israéliens et étrangers, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, sont également retenus en otage par le Hamas dans la bande de Gaza.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *