Israël en guerre : Tsahal annonce la mort de quatre otages israéliens tués par le Hamas dans la bande de Gaza

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Israël en guerre : Tsahal annonce la mort de quatre otages israéliens tués par le Hamas dans la bande de Gaza

GPKwxXPWAAA25seL’armée israélienne a confirmé hier soir la mort de quatre otages israéliens qui avaient été capturés par les terroristes du Hamas le 7 octobre.

Les quatre otages sont Haim Perry et Yoram Metzger, âgés de 80 ans, Amiram Cooper, 84 ans et Nadav Popplewell, 51 ans.

L’annonce de Tsahal était basée sur des renseignements et a été confirmée par un expert du ministère israélien de la Santé, en coordination avec le ministère des Services religieux et le grand rabbin d’Israël.

Selon les informations de l’armée israélienne, les quatre otages israéliens n’ont pas été tués le 7 octobre, mais lors de leurs détentions dans la bande de Gaza. Plus précisément, ils ont été assassinés par les terroristes du Hamas à Khan Yunès, dans le sud de l’enclave palestinienne, il y a plusieurs mois.

 

Par ailleurs, les quatre otages ont été tués alors qu’au même moment les forces de Tsahal menaient des opérations militaires dans la région.

La mère de Nadav Popplewell, Hannah Perry, avait été libérée par le Hamas le 24 novembre dernier ; son frère Roee a été assassiné le 7 octobre ; Yoram Metzger laisse dans le deuil son épouse, Tamar, trois enfants et sept petits-enfants ; Amiram Cooper laisse dans le deuil son épouse, Nurit, (qui avait été retenue captive à Gaza pendant 17 jours avant d’être libérée le 23 octobre) âgée de 79 ans, trois enfants et neuf petits-enfants ; Haim Perry était marié, père de cinq enfants, grand-père de 13 enfants, militant pour la paix et artiste.

L’État d’Israël est en état de guerre depuis l’attaque barbare et sanglante dite du « Déluge d’Al Aqsa » orchestré par Hamas qui a eu lieu le 7 octobre 2023. Le groupe terroriste palestinien qui s’est infiltré dans des localités du sud d’Israël, a assassiné 1400 civils israéliens et militaires, dont 375 jeunes israéliens tués sauvagement lors d’une rave party dans le sud du Néguev.

L’état hébreu recense aussi plus de 10 000 blessés. 120 civils israéliens et étrangers, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, sont également retenus en otage par le Hamas dans la bande de Gaza.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *