Israël en guerre : Tsahal élimine Ayman Nofal, l’un des chefs militaires importants du Hamas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Israël en guerre : Tsahal élimine Ayman Nofal, l’un des chefs militaires importants du Hamas

Untitled-12[1]L’État d’Israël a confirmé aujourd’hui que l’armée israélienne a éliminé, Ayman Nofal commandant de la brigade centrale des brigades Izz al-Din al-Qassam — le bras armé du Hamas, lors d’une frappe aérienne dans le camp de réfugiés d’Al-Bureij situé dans le centre de la bande de Gaza.

Il s’agit du plus haut responsable du Hamas tué par Tsahal depuis le début de la guerre. Ayman Nofal était connu pour être impliqué dans la production et le développement d’armes pour le Hamas et pour avoir planifié de nombreuses attaques terroristes contre Israël.

Ayman Nofal a également planifié l’enlèvement du soldat de Tsahal, Gilad Shalit en 2005, et a œuvré pour renforcer la coopération entre le Hamas et le Jihad islamique palestinien.

Ce terroriste était aussi un proche de Mohammed Deif, commandant des brigades Al-Qassam, considéré comme l’ennemi numéro 1 de l’État Israël, et, selon les informations de plusieurs médias, le cerveau derrière le massacre sanglant du Hamas sur le sol israélien qui a eu lieu il y a une semaine.

L’État d’Israël est en état de guerre depuis l’attaque barbare et sanglante dite du « Déluge d’Al Aqsa » orchestré par Hamas qui a eu lieu le 7 octobre 2023. Le groupe terroriste palestinien qui s’est infiltré dans des localités du sud d’Israël, a assassiné 1400 civils israéliens et militaires, dont 260 jeunes israéliens tués sauvagement lors d’une rave party dans le sud du Néguev.

L’état hébreu recense aussi plus de 3007 blessés. Plus de 100 civils israéliens dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, sont également retenus en otage par le Hamas dans la bande de Gaza.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

 

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *