Israël en guerre : une attaque au couteau fait un blessé grave dans le sud d’Israël, le terroriste neutralisé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Israël en guerre : une attaque au couteau fait un blessé grave dans le sud d’Israël, le terroriste neutralisé

AFP__20240314__34LK7WX__v1__HighRes__IsraelPalestinianConflict[1]Un terroriste a mené une attaque à l’arme blanche aujourd’hui au carrefour de Beit Kama, dans le sud d’Israël. L’attaque terroriste a eu lieu au sein d’un café situé dans l’enceinte d’une station-service.

La victime, un homme d’une cinquantaine d’années membre des forces de sécurité israéliennes, a été soignée par des ambulanciers qui lui ont effectué des soins de réanimation alors qu’il était transporté d’urgence au centre médical Soroka à Beer Sheva. Deux autres personnes ont été légèrement blessées lors de l’attaque.

Le terroriste armé d’un couteau a été immédiatement tué sur place par la victime elle-même. L’assaillant a ensuite été identifié comme étant Fadi Abu Eltaif, 22 ans.

Le jeune terroriste possédait la citoyenneté israélienne et vivait en Israël depuis 2019, bien qu’il soit originaire de la bande de Gaza. Ses deux parents résident actuellement dans l’enclave palestinienne.

Par ailleurs, Fadi Abu Eltaif était également un parent du sergent-major de réserve de Tsahal, Ahmad Abu Latif, qui est tombé au combat il y a deux mois, lors de l’effondrement d’un bâtiment dans la bande de Gaza qui a tué 21 combattants israéliens.

Cet attentat intervient après que deux personnes, membres des forces de sécurité israéliennes, ont été blessées hier lors d’une attaque terroriste au couteau à un poste de contrôle à l’entrée de Jérusalem.

L’État d’Israël est en état de guerre depuis l’attaque barbare et sanglante dite du « Déluge d’Al Aqsa » orchestré par Hamas qui a eu lieu le 7 octobre 2023. Le groupe terroriste palestinien qui s’est infiltré dans des localités du sud d’Israël, a assassiné 1400 civils israéliens et militaires, dont 375 jeunes israéliens tués sauvagement lors d’une rave party dans le sud du Néguev.

L’état hébreu recense aussi plus de 10 000 blessés. 134 civils israéliens et étrangers, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, sont également retenus en otage par le Hamas dans la bande de Gaza.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *