728-90-TOP

La police de Jérusalem se prépare à un ramadan tendu suite aux menaces du Hamas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La police de Jérusalem se prépare à un ramadan tendu suite aux menaces du Hamas

Palestinian Muslim worshippers attend Ramadan Fridays prayers near the Dome of the Rock mosque in the al-Aqsa mosque compound in the Old City of Jerusalem on April 8, 2022. (Photo by AHMAD GHARABLI / AFP)

Les forces de sécurité dirigées par la police du district de Jérusalem se préparent à d’éventuelles violences pendant le ramadan, qui a commencé mercredi soir et doit se poursuivre jusqu’au 21 avril.

Les représentants du Hamas auraient menacé ces derniers jours d’aggraver la situation sécuritaire s’ils pensent qu’Israël agit contre les palestiniens et « contre la mosquée Al-Aqsa », qu’ils considèrent comme une « ligne rouge » qui pourrait enflammer la région.

Le commandant adjoint de l’aile « militaire » du Hamas, Marwan Issa, aurait également déclaré que tout changement dans la situation autour de la mosquée provoquerait un « tremblement de terre » dans la région.

La police du district de Jérusalem va augmenter ses forces à Jérusalem en mettant l’accent sur la partie orientale de la ville et les lieux saints, où la violence a éclaté pendant le Ramadan ces dernières années. Le district a annoncé la semaine dernière qu’il avait terminé les préparatifs pour le mois des vacances, car de nombreux fidèles et visiteurs devraient commencer à affluer dans la vieille ville.

Une présence policière accrue est en place dans et autour de la vieille ville et d’autres sites populaires. La police travaille aussi avec les autorités locales pour gérer les foules et les flux de circulation intenses, en particulier dans le quartier de la vieille ville, le mont du Temple et d’autres lieux saints.

La police a exprimé son engagement à permettre la liberté de culte tout en maintenant la sécurité et l’ordre public. Le chef de la police du district de Jérusalem, Doron Turgeman a tenu des réunions de coordination avec un grand nombre d’unités et a pris plusieurs mesures aux niveaux opérationnel et communautaire avant les vacances, a indiqué la police de Jérusalem. Il s’agissait notamment de réunions avec des habitants de Jérusalem-Est.

Les officiers du district de Jérusalem ont été rejoints par des agents de la police des frontières et des renforts d’autres districts, en mettant l’accent sur la vieille ville ainsi que sur les routes menant à la zone et la zone de jonction entre les parties est et ouest de la ville, a indiqué la police de Jérusalem.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *