728-90-TOP

L’ancien chef d’état-major de Tsahal révèle que l’armée israélienne a tué des centaines de terroristes de l’Etat islamique en 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ancien chef d’état-major de Tsahal révèle que l’armée israélienne a tué des centaines de terroristes de l’État islamique en 2015

F220517AVS08[1]L’ancien chef d’état-major de Tsahal, Gadi Eisenkot, s’est exprimé hier à l’Institut d’études sur la sécurité nationale (INSS) situé à Tel-Aviv, où il a révélé que l’État d’Israël avait attaqué l’État islamique en 2015 et tué des centaines de membres du groupe terroriste.

« Daech est le mieux placé pour savoir à quel point Tsahal a opéré au Moyen-Orient, ils ont payé le prix de centaines de victimes et de blessés. En 2015, il y a eu un événement dans un endroit spécifique où on nous a demandé de mener une attaque. Nous avons mené une attaque de grande ampleur et avons touché de nombreux membres de l’État islamique », a déclaré Gadi Eisenkot.

 

L’ancien chef d’état-major a également ajouté que « la campagne contre l’État islamique a été intensive et bien au-delà de celle de tout autre pays, avec des résultats qui, à certains endroits, ont dépassé toute imagination quant au type d’opérations et d’attaques menées. Certaines actions sont passées sous le radar. »

« Il n’y a pas beaucoup de pays dans le monde qui savent identifier des cibles de la taille d’un timbre-poste et insérer un missile dans une cible dans un rayon de mille kilomètres autour d’Israël, nos ennemis l’ont vu, les russes l’ont vu, les américains l’ont vu », a indiqué Gadi Eisenkot.

 

Au cours de la dernière décennie, Israël a fréquemment arrêté des terroristes inspirés par l’État islamique, dont le palestinien Eslam Froukh, qui a perpétré un double attentat à Jérusalem en novembre 2022. Les autorités israéliennes ont aussi arrêté de nombreux arabes israéliens prévoyant de rejoindre Daech en Syrie.

Six ans après la chute de Daech à Mossoul, en Irak, et l’élimination en 2019 du chef fondateur du groupe terroriste, le calife autoproclamé Abou Bakr al-Baghdadi, l’État islamique a largement concentré ses efforts de reconstruction sur l’Afrique et a notamment fait une résurgence en Afghanistan au lendemain du retrait militaire américain de 2021.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

 

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *