728-90-TOP
728-90-TOP

“L’aviation israélienne frappe sans aucune conséquence, elle temporise”

Un groupe salafiste à Gaza revendique la responsabilité du tir de roquette lancée à environ 21h40 sur Israël. La roquette est tombée en terrain découvert, près d’Ashkelon, ne causant ni dommages, ni blessés. Ce qui n’a pas empêché le député Haïm Yellin de déclarer : “L’opération Bordure protectrice n’est pas terminée.”
L’aviation israélienne a frappé une infrastructure, un centre de formation terroriste du Hamas, dans le nord de la bande de Gaza dans les premières heures du dimanche, en réponse à une roquette tirée sur le sud d’Israël la veille. Le ministre de la Défense Moshe Yaalon a ordonné la fermeture de deux postes frontaliers d’Israël à la bande de Gaza – Kerem Shalom et d’Erez – jusqu’à nouvel ordre. Seuls les cas humanitaires seront traités.

Un groupe salafiste affilié à l’Etat islamique, les Brigades Omar, a revendiqué les deux derniers tirs de roquettes sur Israël, et l’a fait de nouveau samedi soir. Le groupe a déclaré que le missile qui visait Ashkelon a été lancé en solidarité avec les prisonniers palestiniens détenus dans les prisons israéliennes, et leurs membres incarcérés dans les prisons contrôlées par le Hamas à Gaza.
bandeau_jourj-3

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *