728-90-TOP
728-90-TOP

« Le Juif n’est pas là »: le SMS troublant envoyé à un suspect de Bruxelles

Lazez Abraimi, troisième suspect mis en examen à Bruxelles, est soupçonné d’avoir aidé Salah Abdeslam à se cacher lors de son passage dans la capitale. Lors de son audition, comme le rapporte Metronews, il a reçu un message intrigant face aux enquêteurs.

Jan Jambon (N-VA), le ministre de l’Intérieur, l’a reconnu: « Salah (Abdeslam) a reçu de l’aide sinon il ne pourrait pas être en fuite ».

Depuis le 13 novembre, Salah Abdeslam reste « l’homme le plus recherché d’Europe ». Suspecté dans les attentats de Paris, on sait qu’il a reçu le soutien de Mohammed Amri et Hamza Attou. Le soir des attentats, ils ont transporté Salah Abdeslam vers Bruxelles.

Arme et traces de sang

Ce jeudi 19 novembre, des perquisitions ont été menées dans plusieurs communes bruxelloises. À Laeken, un certain Lazez Abraimi a été arrêté à bord de son véhicule. Les policiers ont retrouvé une arme chargée et des traces de sang dans sa Citroën. Est-ce lié à Salah Abdeslam? Toujours est-il que Lazez Abraimi sera mis en examen pour participation à des attentats terroristes et aux activités d’un groupe terroriste.

Lazez Abraimi, 39 ans, habite à Jette. Son jeune frère, d’origine marocaine, a quitté la Belgique pour rejoindre la Syrie. Quel est le rôle exact de Lazez Abraimi dans cette affaire? Difficile à dire. Selon plusieurs médias, il reste un « personnage clef » dans les attentats de Paris.

SMS intrigant

Lors de l’audition de Lazez Abraimi, comme le rapporte Metronews, son téléphone a vibré devant les enquêteurs. Un message laconique et troublant apparaît: « Le Juif n’est pas là« . Qui est l’auteur de ce message? Que veut-il dire?

Thomas Descamps, l’avocat de Lazez Abraimi, a répété que son client nie toute implication dans les attentats de Paris.

Source

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *