728-90-TOP
728-90-TOP

Le nombre des actes antisémites a fait un bond de 84% sur cinq mois (organisme communautaire)

Paris, 13 juil 2015 (AFP) – Les actes antisémites ont augmenté de 84% entre
janvier et mai par rapport aux cinq premiers mois de l’an dernier, et de 161%
par rapport à la même période de 2013, a annoncé lundi le Service de
protection de la communauté juive (SPCJ).
Le SPCJ est l’organisme qui veille à la protection des lieux communautaires
juifs et recense, en lien avec le ministère de l’Intérieur, les actions et
menaces antisémites ayant fait l’objet d’un dépôt de plainte ou de main
courante.
De janvier à mai, 508 actes antisémites, dont les quatre assassinats commis
le 9 janvier par Amédy Coulibaly à l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes où
28 personnes ont été prises en otage, ont été recensés, contre 276 en 2014 et
195 en 2013 sur la même période, écrit le SPCJ sur sa page Facebook, sous le
titre « 2015: l’antisémitisme a encore tué en France ».
La catégorie « actions violentes » (attentat, homicide, incendie,
dégradation, vandalisme…) est affichée en hausse de 59% par rapport aux
mêmes mois de 2014, et de 124% si on prend en compte cette période en 2013.
Les « menaces » (propos, tract, courrier, inscription, etc.) progressent plus
encore (+94% par rapport à 2014, +174% comparativement à 2013).
Le nombre des actes antisémites avait doublé (+101%) en France sur toute
l’année 2014 par rapport à 2013, avec une hausse des violences cette fois plus
marquée que celle des menaces.
Le gouvernement a présenté mi-avril un plan de lutte contre le racisme et
l’antisémitisme, doté de 100 millions d’euros sur trois ans, pour faire face à
la hausse « insupportable » des actes de haine en France.
bfa/caz/ed

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *