728-90-TOP
728-90-TOP

Le père de Mohamed Merah de retour en France, illégalement

Trois ans après les tueries de Montauban et de l’école juive de Toulouse, perpétrées par Mohamed Merah, son père a quitté l’Algérie pour revenir s’installer à Toulouse. L’information fait beaucoup parler dans la ville rose, car le père de Mohamed Merah est en France en toute illégalité.

Benalel Merah, le père du « tueur au scooter« , serait revenu en France il y a déjà plusieurs semaines. Il serait retourné à Toulouse notamment pour vendre l’appartement qu’il possède dans le quartier de Bagatelle. Le ministère de l’Intérieur confirme que, dès son arrivée sur le territoire français, Benalel Merah a été entendu par un sous-officier de la division anti-terroriste de la police judiciaire. L’audition aurait eu lieu en février dernier. Il a expliqué aux autorités qu’il n’avait pas vu ses enfants se radicaliser, étant donné qu’il était divorcé. Les enfants avaient été confiés à la mère et aucune charge n’a donc été retenue contre lui.

Benalel Merah n’a pas de titre de séjour valable

Pour rester en France, le père de Mohamed Merah doit faire renouveler son titre de séjour. Sa première demande a été rejetée. Il se retrouve donc avec une obligation de quitter le territoire français. Mais, le père du tueur ne souhaite pas retourner en Algérie, où il vivait.

Il pourrait aussi devoir faire face dans les prochaines heures au père d’une des victimes de son fils. Le père d’Abel Chennouf, assassiné en mars 2012 par Mohamed Merah, a pris le train ce lundi de Nîmes pour venir rencontrer Benalel Merah. Albert Chennouf-Meyersouhaite lui poser des questions. Il dit mener ce combat au nom de son fils. Il a déjà écrit un livre sur ce fait divers tragique, pour rendre hommage à son fils, qui était Caporal au 17e régiment du génie parachutiste de Montauban.

Au mois de mars 2012, Mohamed Merah avait assassiné sept personnes en trois expéditions, à Montauban et devant l’école juive Ozar Hatorah de Toulouse. Six personnes avaient aussi été blessées. Le « tueur au scooter« , comme il avait été surnommé à l’époque, avait ensuite été abattu le 22 mars 2012 par des policiers du RAID.

 

bandeau_jourj (3)

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *