728-90-TOP
728-90-TOP

Le raid Israélien sur le Golan visait des membres du Hezbollah (source syrienne).

Le présumé raid israélien visant un véhicule dans la région du Golan Syrien ce mercredi, ciblait des membres du Hezbollah et d’une milice pro Assad, dirigé par le terroriste Druze libanais Samir Kuntar, selon l’Observatoire Syrien des droits de l’homme.

D’après l’observatoire, cinq personnes ont été tué par les frappes Israéliennes, deux d’entre eux étaient des membres du Hezbollah, et les trois autres appartenaient à la milice pro-Assad.

Tsahal a refusé de communiquer sur le dossier, sans confirmer ou nier la responsabilité de l’attaque.

L’assaut a eu lieu aux portes de la frontière d’Hader, ville druze en Syrie.

Kuntar avait fait 29 ans de prison en Israël pour meurtre et avait été relâché lors d’un échange de prisonniers avec le Hezbollah en 2008.

Après sa libération, il est devenu un haut fonctionnaire de l’organisation terroriste libanaise et a été promu responsable de la partie syrienne du Golan.

Selon des sources militaires Israélienne, kuntar a commandé durant les mois derniers, une attaque terroriste contre des soldats Israéliens dans la région.

Un porte-parole rebelle syrien a, quant à lui, confirmé l’offensive: « les avions Israéliens ont survolé le ciel de la ville de Quneitra toute la matinée », a-t-il déclaré.

Il n’y a néanmoins aucune trace de l’attaque dans les médias syriens.

Les récentes avancées des rebelles près des zones Druzes dans le sud de la Syrie avaient suscité l’inquiétude de la communauté Druze israélienne.

Israël Actualités avec Jerusalem Post

A voir aussi:

L’armée de l’air Israélienne frappe une cible en Syrie (sources arabes)

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *