728-90-TOP
728-90-TOP

Lee Elbaz, première arnaqueuse israélienne des options binaires à tomber aux USA

Lee Elbaz, première arnaqueuse israélienne des options binaires à tomber aux USA

La condamnation de Lee Elbaz à 22 ans de prison aux États-Unis marque  la chute d’une industrie qui employait des centaines d’Israéliens et a ruiné des milliers de personnes à travers le monde.

Un tribunal américain a condamné récemment Lee Elbaz, la PDG de Yukom Communications, à une peine de 22 ans de prison pour avoir utilisé des options binaires en vue d’escroquer des milliers d’investisseurs à travers le monde. Le montant de cette escroquerie a été estimé à 140 millions de dollars, et Lee Elbaz n’est pas la seule concernée. Les États-Unis ont inculpé 15 autres employés israéliens de Yukom pour fraude sur les options binaires. Cinq Israéliens qui ont signé des accords de témoins d’État avec les autorités américaines ont déclaré qu’Elbaz leur avait demandé de mentir à leurs clients.

En outre, selon « Globes » le FBI et le département américain de la Justice enquêtent sur deux autres sociétés israéliennes qui traitaient des options binaires et sont soupçonnées d’avoir elles aussi escroqué de nombreux investisseurs dans le monde pour des millions de dollars. Pour autant que l’on sache, l’enquête contre ces deux sociétés en est encore au stade initial et pourrait également être étendue à Israël dans les prochains mois.

Yukom n’est qu’une goutte dans l’océan d’une industrie israélienne extrêmement prospère. L’apogée des sociétés commerciales d’options binaires a duré quatre ans avant de prendre fin en 2017 avec l’adoption d’une loi de la Knesset rendant cette activité illégale et interdisant d’offrir des options binaires en Israël et ailleurs. Au sommet de leurs activités, les sociétés commerciales d’options binaires employaient des milliers de personnes, principalement dans leurs bureaux à proximité de la Bourse de diamant de Ramat Gan.

Selon une source proche de cette activité, des milliers de personnes y travaillaient quotidiennement, dont la plupart comprenaient parfaitement bien qu’elles arnaquaient des gens partout dans le monde et en parlaient ouvertement entre elles. « Lee Elbaz purgera 22 ans de prison pour la même chose que ce que des milliers de personnes en Israël ont fait« , a déclaré une source informée à « Globes ».

Yukom exploitait deux sites Web. Son erreur fatale a été d’offrir ses services aux citoyens américains, ce qui a provoqué la colère des autorités américaines. En plus des sites Web de la société, des centaines de sites Web de négociation d’options binaires opéraient depuis Israël.

La plupart des sociétés qui ont fondé des sites Web d’options binaires ont utilisé la même méthode que celle décrite dans l’acte d’accusation contre Elbaz. Les représentants des clients en contact avec les investisseurs n’ont pas perçu des commissions que sur la différence entre les dépôts et les retraits des clients, c’est-à-dire sur les pertes de leurs clients, et les ont donc exhortés à déposer de plus en plus d’argent. Les représentants ont utilisé des pseudonymes anglais et caché leur lien avec Israël afin de réduire tout soupçon d’actions illicites. Dans de nombreux cas, et certainement dans le cas de Yukom, les clients étaient des retraités âgés qui étaient persuadés de mettre toutes leurs économies dans un meilleur « investissement », aboutissant à la perte de tout leur argent.

Line Tubiana avec globes – Israel Actualités

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *