728-90-TOP
728-90-TOP

Les juifs français ne se sentent plus en sécurité en France selon une étude

2725924lpw-2725985-article-juifs-de-france-kippa-jpg_3318416_1250x625[1]La France est l’un des pays dont la communauté juive se sent le moins en sécurité, selon une étude portant sur 12 pays européens, publié aujourd’hui dans le cadre d’une rencontre organisée par l’Association juive européenne.

Cette étude a été réalisée sous forme de sondages par l’Institute for Jewish Policy Research de Londres et par la European Union Agency for Fondamental Rights, auprès de 16 000 Juifs européens en 2018. Quatre critères sont retenus pour cette enquête : le sentiment de sécurité ressenti par la communauté juive, l’attitude de la population vis-à-vis des Juifs et Israël, l’antisémitisme et enfin l’implication du gouvernement face à l’antisémitisme.

Au classement des pays, la France qui comprend la plus grande communauté juive d’Europe (500 000) arrive en 10e position, loin devant l’Italie (1er) et la Hongrie (2e) mais devant la Pologne (11e) et la Belgique (12e).

Si les juifs français reconnaissent le travail du gouvernement contre l’antisémitisme, ils expriment un fort sentiment d’inquiétude pour leur sécurité. Cette inquiétude s’expliquerait selon des chercheurs par les attentats et les crimes antisémites commis sur le sol français ces dernières années.

Selon cette étude, c’est donc en Belgique que les juifs se sentent le moins en sécurité en Europe. La remise en question de la liberté de culte dans le pays, les menaces autour de l’abattage rituel, le fort climat d’antisémitisme et la non-implication du gouvernement face aux revendications de la communauté juive, expliquent l’inquiétude des juifs belges.

Les trois pays où les personnes de confession juive vivent le mieux sont l’Italie, le Danemark et la Hongrie.

Eliran COHEN

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *