728-90-TOP
728-90-TOP
728-90-TOP

Les responsables politiques palestiniens reprochent à l’administration du président Joe Biden d’être trop « hésitante » dans son soutien à la cause palestinienne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les responsables politiques palestiniens reprochent à l’administration du président Joe Biden d’être trop « hésitante » dans son soutien à la cause palestinienne

F160309FFF712[1]Azzam al-Ahmed, un haut responsable du Fatah, qui s’exprimait lors d’une conférence organisée samedi à Ramallah par l’Initiative nationale palestinienne, (un parti politique dirigé par le terroriste palestinien Mustafa Barghouti), a dénoncé l’administration américaine pour être « hésitante » dans son soutien à la cause palestinienne et pour faire des promesses sans les tenir.

Le haut-responsable palestinien fait référence à la promesse du président américain Joe Biden de rouvrir le consulat américain à Jérusalem, qui servait de mission diplomatique non officielle aux palestiniens avant sa fermeture en 2019. Il fait également référence à la promesse des responsables américains de rouvrir la mission diplomatique de l’OLP à Washington, qui a été fermé par l’administration du président américain Donald Trump en 2018.

Le porte-parole présidentiel de l’AP, Nabil Abu Rudeineh, s’est aussi exprimé la semaine dernière et a averti que « l’ambiguïté » de la position de l’administration américaine sur le conflit israélo-palestinien inciterait les palestiniens à réagir d’une manière différente.

« À la lumière de l’hésitation de la communauté internationale à tenir Israël responsable de ses violations continues du droit international et de la légitimité internationale, et du flou de la position américaine qui parle d’une solution à deux États, préservant le statu quo à Jérusalem et stoppant les mesures unilatérales sans aucune action réelle sur le terrain, les palestiniens auront une action différente et plus décisive pour faire face à ces actes israéliens condamnés et rejetés« , a déclaré Nabil Abu Rudeineh.

Récemment, Le ministère palestinien des Affaires étrangères a réitéré son appel à l’administration américaine pour qu’elle exerce une « pression réelle » sur Israël pour arrêter son « escalade sanglant » contre les palestiniens, faisant référence aux mesures antiterroristes des forces de sécurité israéliennes en Cisjordanie.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

 

 

 

 

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *