L’État d’Israël se joint à 50 pays pour condamner l’emprisonnement des ouïghours par la Chine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’État d’Israël se joint à 50 pays pour condamner l’emprisonnement des ouïghours par la Chine

L-amphitheatre-de-l-Assemblee-generale-de-l-ONU-le-25-septembre-2021-a-New-York-1135691[1]Israël s’est joint à 50 pays, dont les États-Unis, pour condamner l’emprisonnement forcé par la Chine de plus d’un million de ouïghours, selon une déclaration que l’ambassadeur du Canada, Bob Rae, a lu hier devant la Troisième Commission des Nations Unies.

Bob Rae a déclaré que les 50 signataires de sa déclaration « étaient gravement préoccupés par la situation des droits de l’homme en République populaire de Chine, en particulier les violations des droits de l’homme des Ouïghours et d’autres minorités à prédominance musulmane au Xinjiang« .

Les 50 nations ont appelé la Chine à prendre « des mesures rapides pour libérer toutes les personnes arbitrairement privées de liberté au Xinjiang, et à clarifier de toute urgence le sort et le lieu où se trouvent les membres de la famille disparus et à faciliter les contacts et les retrouvailles en toute sécurité« .

66 autres nations, dont l’Autorité palestinienne et l’Iran, ont publié une contre-déclaration en faveur de la Chine.

Il y a un an, L’État d’Israël s’était abstenu à signer une déclaration de l’ONU concernant l’oppression des ouïghours afin d’apaiser la Chine qui joue un rôle important dans l’économie israélienne.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *