728-90-TOP
728-90-TOP

L’euro s’est encore affaibli face au shekel et la tendance risque de perdurer

L’euro s’est encore affaibli face au shekel et la tendance risque de perdurer

Le shekel continue de se renforcer contre l’euro au sein des échanges inter-bancaires. Le taux de change shekel-euro se négocie tous les jours à la baisse, aujourd’hui la paire shekel- euro a perdu  0.38% pour atteindre 4,361 NIS / €. Hier, la Banque d’Israël avait fixé le taux de change représentatif shekel-dollar à NIS 3,875 / $, en baisse de 0,129% par rapport à  lundi.

A l’image de ce qu’avait fait la FED américaine, la Banque Centrale Européenne par le biais de son président Mario Draghi,  a engagé une politique d’assouplissement monétaire fin janvier pour  favoriser la croissance économique, avec un programme de rachat de dettes publiques ou privées, pour 50 Mds€ par mois durant près de deux ans. 1 100 Mds€ seront injectés progressivement dans le circuit économique. Effet immédiat l’euro s’est affaibli face aux devises majeures, y compris face au shekel. Les touristes français qui ont changé des euros contre des shekels s’en sont malheureusement rendu compte ces dernières semaines. Mauvaise nouvelle pour ceux qui vont dépenser leur argent en Israël, la tendance ne semble pas à l’amélioration.

Aujourdhui, les marchés attendent le développement de la question grecque car un accord sur la dette grecque devrait stabiliser la zone euro. Même si M. Tsipras, le nouveau président grec dit ne pas vouloir  que la Grèce quitte l’Euro, son pays pourrait être forcé de le faire s’il insiste à mettre en œuvre les politiques pour lesquelles il a été élu. La « Grexit » (sortie de la Grèce de l’euro) pourrait être à moyen terme une bonne chose pour l’avenir de l’Europe et  sa monnaie mais dans un premier temps, l’euro va probablement fortement chuter. D’autre part, si la Grèce reste dans la communauté européenne, il faudra rapidement trouver des compromis, car tant que la situation actuelle perdure, l’euro continuera de chuter.

Les revenus des retraités vivant en Israel risquent donc d’en pâtir dans les mois qui viennent.

Source

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *