L’Irak avait averti la France de menaces d’attentats

Les services de renseignement irakiens ont envoyé un message aux différents pays qui composent la coalition menée par les USA contre l’Etat islamique jeudi dernier, avertissant que le groupe djihadiste avait l’intention de mener des attaques sur leur sol.

Le lendemain, Paris était frappé par l’attaque la plus meurtrière en France depuis la Seconde Guerre mondiale.

Associated Press rapporte qu’Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l’Etat islamique, a ordonné des  « attentats ou des assassinats ou encore des prises d’otages dans les prochains jours, » contre les pays de la coalition, mais aussi contre l’Iran et la Russie. Quatre responsables des renseignements irakiens affirment avoir mis en garde spécifiquement la France du danger qui la guettait.

Les responsables des renseignements français n’ont pas nié avoir reçu ces avertissements, mais ils ont expliqué recevoir de tels messages « tout le temps. »

Selon les sources irakiennes, les attaques ont été planifiée depuis la ville syrienne de Raqqa, capitale effective de l’Etat islamique. Les terroristes se seraient ensuite rendus en France et y auraient reçu l’assistance d’une cellule dormante locale. Au total, 24 personnes auraient dû prendre part à l’attaque – 19 attaquants et cinq autres pour la planification et la logistique.

Les fonctionnaires européens affirment que huit terroristes étaient impliqués dans les attaques. Sept se sont fait exploser au cours de la soirée, alors qu’une chasse à l’homme est en cours pour le huitième.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *