728-90-TOP
728-90-TOP

Moscou et Ryad signent un accord de coopération nucléaire pacifique

Les deux pays ont signé 6 accords de coopération dont un dans le domaine spatial

L’Arabie saoudite et la Russie ont signé six accords, y compris l’usage à des fins pacifiques de la technologie nucléaire, au cours d’une rencontre entre le ministre saoudien de la Défense le prince Mohammed ben Salmane et le président russe Vladimir Poutine à Saint-Petersbourg, rapporte jeudi la chaîne Al-Arabiya.

Selon le communiqué publié par Rosatom, l’agence nucléaire russe, l’accord est une première entre Moscou et Riyad dans le domaine de l’énergie nucléaire et de futurs accords pourraient la construction de réacteurs nucléaires en Arabie saoudite et un dispositif de services assurant le fonctionnement des centrales nucléaires et de réacteurs de recherches dans le royaume.

Les deux pays ont également signé des accords dans le domaine de la recherche spatiale, indique RT News, un média russe.

« Nos collègues saoudiens ont présenté beaucoup de projets qui seront soumises à nos sociétés, y compris la construction et la rénovation de chemins de fers et de métros », a indiqué le ministre russe d el’Energie Alexander Novak qui a ajouté que les deux pays pourraient également coopérer sur de futurs projets énergétiques.

Des diplomates de pays du Golfe ont suggéré que l’Arabie saoudite pourrait acheter une bombe parmi ses proches alliés pour se prémunir d’un Iran nucléaire, Téhéran devant signer avec les principales puissances mondiales un accord sur son programme nucléaire, d’ici le 30 juin, date butoir de ces négociations.

L’ambassadeur saoudien à Moscou, Abdulrahman Al-Rassi a affirmé que la Russie a un rôle « important » à jouer dans la région en particulier au Conseil de sécurité des Nations Unies afin de « maintenir la stabilité et la sécurité dans le monde ».

« Je pense que la Russie est consciente de cette responsabilité et nous avons de nombreuses conversations avec les responsables russes sur le sujet iranien et d’autres. Je ne pense pas que les intérêts de la Russie résident dans l’instabilité de la région, et cela c’est certain », a-t-il dit.

Le ministre saoudien de la Défense, et fils du roi Salmane, a également transmis au président Poutine une invitation à se rendre dans le royaume, soulignant « avoir l’honneur de transmettre une invitation, car nous considérons la Russie comme un des pays les plus importants du monde contemporain et nos relations sont anciennes », précisant que la Russie avait été le premier pays à reconnaître officiellement l’Arabie saoudite.

Poutine a accepté l’invitation et en retour a invité le roi Salmane à visiter la Russie, une invitation qui a été aussitôt acceptée.

La Russie, membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, a critiqué les raids aériens saoudiens sur le Yémen et les deux pays ont des différences d’approche diplomatiques importantes sur de nombreux sujets, comme les bonnes relations de Moscou avec Téhéran, un rival majeur du royaume saoudien qui soutient le régime du président syrien Bachar al-Assad dans la guerre civile qui ravage ce pays.

i24news bandeau_jourj (3)

bandeau bonplanresto

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *