728-90-TOP
728-90-TOP

Netanyahu condamne l’usage présumé d’armes chimiques en Syrie

JERUSALEM, 22 août 2013 (AFP) – Le Premier ministre israélien Benjamin
Netanyahu a qualifié jeudi de « terriblement dérangeant » l’usage présumé
d’armes chimiques en Syrie et accusé l’Iran de se servir de ce pays comme d’un
« banc d’essai » pour des armes de destruction massive.
« Les informations sur le recours aux armes chimiques contre des civils
innocents sont terriblement dérangeantes », a souligné M. Netanyahu dans un
communiqué.
L’opposition syrienne a accusé le régime d’avoir « massacré » à l’arme
chimique plus de 1.300 personnes près de Damas, une accusation démentie par
l’armée syrienne mais soutenue par le ministre israélien de la Défense Moshe
Yaalon.
« Si elle se vérifie (cette attaque) serait un nouveau crime tragique commis
par le régime syrien contre sa population », a ajouté le Premier ministre
israélien.
M. Netanyahu a prévenu que l’inaction de la communauté internationale sur
la Syrie était de nature à encourager l’Iran à aller de l’avant dans son
programme nucléaire.
« La Syrie est devenue un banc d’essai (pour les armes de) l’Iran », a encore
affirmé le Premier ministre israélien.
« Ces évènements prouvent encore qu’on ne peut pas laisser les régimes les
plus dangereux du monde acquérir les armes les plus dangereuses du monde », a
encore souligné M. Netanyahu.
Israël et des pays occidentaux soupçonnent l’Iran de chercher à se doter de
l’arme atomique alors que l’Iran affirme que son programme nucléaire est à
usage civil.
jjm/jad/feb

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *