Opération bouclier et flèche : des terroristes palestiniens tirent des barrages de roquettes sur Israel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Opération bouclier et flèche : des terroristes palestiniens tirent des barrages de roquettes sur Israël

Mandatory Credit: Photo by MOHAMMED SABER/EPA-EFE/Shutterstock (10565953d) Rockets fired from Gaza fly towards Israel, in Gaza City, 24 February 2020. According to media reports, Islamic Jihad fired several rockets and mortars from Gaza towards Israel on 24 February, a day after several projectiles were also fired and Israel responded by strikes against targets in Gaza and near Damascus. Tension between Gaza and Israel - 24 Feb 2020

Des sirènes d’alerte rouge ont retenti dans des zones proches de la frontière de Gaza, à Ashkelon , Ashdod et dans la grande région de Tel-Aviv, tôt aujourd’hui après que des terroristes palestiniens de la bande de Gaza ont lancé un barrage massif de roquettes sur Israël.

La municipalité de Sderot a confirmé que neuf roquettes avaient été tirées depuis la bande de Gaza et qu’elles avaient toutes été interceptées avec succès par le Dôme de fer.

La municipalité d’Ashkelon a confirmé qu’elle enquêtait sur les lancements de roquettes et qu’à ce stade, aucune victime ou dommage n’avait été signalé.

Selon les informations de l’armée israélienne, Les terroristes palestiniens ont tiré plus de 350 projectiles en plusieurs salves vers Israel.

En réponse à ces tirs de roquettes, l’armée de l’air israélienne a frappé l’infrastructure de roquettes du Jihad islamique palestinien dans la bande de Gaza.

Tsahal a déclaré que plus de 40 actifs terroristes palestiniens avaient été touchés.

Ces tirs de roquettes interviennent après le déclenchement hier par Tsahal de l’opération « flèche et boucliers » qui a vu l’élimination de trois hauts responsables du Jihad islamique palestinien par des frappes aériennes israéliennes. Suite à ces assassinats ciblés, les groupes terroristes du Jihad islamique palestinien et du Hamas ont promis de se venger.

La situation est extrêmement tendue entre le Jihad islamique palestinien et l’État d’Israël depuis la mort en prison d’un haut responsable du groupe terroriste, Khader Adnan, après une grève de la faim de 87 jours. Les responsables du Jihad islamique palestinien avaient averti qu’Israël « paierait un lourd tribut » si Khader Adnan mourait en détention.

La semaine dernière, le Jihad islamique palestinien ainsi que le Hamas ont tiré plus de 100 roquettes sur Israël. Un cessez-le-feu entre les groupes terroristes palestiniens et l’État hébreu a dû être négocié par l’Égypte, le Qatar et les Nations Unies.

Eliran COHEN pour Israel Actualités

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *