728-90-TOP
728-90-TOP

« Payé en Shekels comme Hollande », la chanson d’un groupe de rock français s’en prend à Israël et à la communauté juive.

rockUne chanson parodique du groupe de rock français Karmel Japha, intitulée « J’ferai plu le boycott » et publiée sur Youtube le 28 février dernier, sous-entend que les Juifs font la « guerre » aux pauvres et que François Hollande se fait « payer en shekels. »

La vidéo, qui avait été vue par près de 55.000 personnes dimanche, reprend la chanson déjà parodique du célèbre groupe d’humoristes des Inconnus « C’est toi que je t’aime », et s’en prend de façon acerbe à Israël et à la communauté juive de France.

Les premières paroles donnent vite le ton de la chanson : « Je ne le ferai plus le boycott, Israël est ma mascotte. J’achèterai tous les produits, surtout ceux des colonies ».

Et la chanteuse de poursuivre : « J’écouterai Patrick Bruel, j’ferai de la pub à BHL, j’parlerai plus de bombardements, ni d’la torture des enfants ».

Les paroles « Et tous les antisionistes, j’les traiterai d’antisémites », précèdent les chœurs des autres membres du groupe au style légèrement déjantée, volontairement de mauvais goût.

Puis la chanteuse ose « Je s’rai payé en shekels, comme Hollande et Goldnadel (référence à Gilles-William Goldnadel, avocat et essayiste franco-israélien, ndrl).

La chanson évoque ensuite le CRIF, et fait prétendre que les Juifs « font la guerre aux racailles », avant d’aller « s’installer à Versailles ».

Le nom du groupe « Karmel Japha », fait référence à deux célèbres produits israéliens de consommation : les vins du mont Carmel et les oranges de Jaffa.

Israël Actualités avec I24News.

A lire aussi:

La CGT collabore ouvertement avec des antisémites

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *