728-90-TOP
728-90-TOP

POUR VIVRE HEUREUX FAUT PLUS SE CACHER.par René Seror

Viens voir les rues d’Israel.
Regarde les voitures.
Des drapeaux bleu et blanc décorent les rues, les boutiques, les voitures. Des enfants vendent des drapeaux frappés aux couleurs d’Israel.
Ce sentiment patriotique qui surgit dans le cœur des juifs. Chaque année. A la même époque.
D’abord pour ce jour.new-york-july-20-5d89-diaporama (1)
Yom hachoa. Jour choisi par hasard dans le calendrier et qui s’imbrique a la perfection comme conclusion à la sortie d’Egypte et comme prélude à ces 2 jours que sont:
Yom Hazikaron souvenir de nos soldats tombés au champ d’honneur.
Et Yom Ahatsmaout indépendance et renaissance de notre terre.
Tout est paradoxe. Chez nous. On pleure nos chers disparus, avec toute la sincérité qui caractérise un juif. Aussitôt après on fait la fête.
Pour l’heure, Tout le monde se fige sur le trottoir et sur les routes, sitôt que retentit la sirène. Les piétons ne marchent plus.
Les voitures actionnent leurs feux de détresse. Il ne vient a l’idée de personne de se mouvoir pendant ces minutes de recueillement.
C’est ce patriotisme dont se sont débarrassés les européens et qui hélas ne reviendra jamais.
Après les attentats de janvier, on a vu quelques fenêtres se vêtir des 3 couleurs. Cela ne dure pas longtemps. Il y aura toujours un voisin, un copain, un passant pour se moquer de celui qui s’affiche.
L’Europe a honte.
L’Europe est honteuse.
A force de bafouer les valeurs de la religion, de la République, de l’autorité. De tout ce qui faisait la grandeur de l’Europe, cette belle et grande Europe s’est dissoute dans des principes nouveaux qui ont pour nom: humanisme, démocratie, liberté…
La grande Europe n’a pas compris, qu’en adoptant ces principes, louables au demeurant, elle ne devait pas renoncer à son héritage. C’est hélas ce qui l’a perdue, ou qui ne saurait tarder a la perdre.
Alors, nous, qui sommes attachés à notre héritage, à nos valeurs.
Nous, dont la religion est un mode de vie.
Nous qui répétons sans cesse, que dans chaque génération, on tente de nous détruire. Mais HAKADOCHE BAROUKH HOU nous sauve.
Nous devons cesser de craindre.
Cesser de nous cacher.
POUR VIVRE HEUREUX
FAUT PLUS SE CACHER.
Regardez cette manifestation de 22 pays en faveur d’Israel.
Philippines, Hong Kong, Japon,
États Unis, Afrique noire, Afrique du Sud… Tous, défilant en exhibant des milliers de drapeaux.
Ceci est un signe supplémentaire de l’imminence de la délivrance.
Que ceux qui doutent, continuent d’imiter les autruches.
Nous, nous savons que les juifs sont beaux et créatifs, générateurs d’intelligence.
Ceci dit sans le moindre chauvinisme.
Ce ne sont pas, quelques hordes d’analphabètes, qui sans les aides de toutes parts se seraient éliminés d’eux-mêmes, qui vont nous priver du plaisir de marcher la tête haute.
Je ne veux plus sinon me dise:
« Parle plus bas, les voisins risquent de t’entendre. »
Et après, s’ils m’entendent? Ça fait quoi? Je ne suis ni grossier, ni vulgaire. Certes, je suis exubérant.
Comme les italiens, les maltais, les siciliens, et tous les peuples méditerranéens.
Cela fait partie de mon charme.
Je ne veux plus me cacher.
Je n’accepte plus un écart de langage, envers mon peuple, ni envers ceux qui sont différents.
Sans distinction de couleur, de religion, de handicap, de région.
Mes parents et mes grand parents se sont battus afin d’obtenir les
« DROITS DE L’HOMME »
Battons nous pour les faire respecter.
Aucune soumission.
Des dirigeants courageux.
Des citoyens respectueux.
Des droits égaux.
Il n’en faut pas plus, pour vivre en harmonie.
Refusez le joug qu’on tente de vous passer autour du cou.
Il aura vite fait de se transformer en corde.

René Seror

Alain Sayada et René Seror
Alain Sayada et René Seror

René Seror

About The Author

Related posts

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *