728-90-TOP
728-90-TOP

Lundi 6 Décembre 2015, Soirée de gala au profit du Maguen David Adom avec notre photo Reporter Alain AZRIA pour Israël Actualités

  • IMG_6344
  • IMG_6520
  • IMG_6504
  • IMG_6398
  • IMG_6474
  • IMG_6426
  • IMG_6998

Victor Wintz : « Avec chaleur et enthousiasme, le public français a répondu présent pour le MDA »

Dimanche 6 décembre a eu lieu le gala parisien du Maguen David Adom. A cette occasion, nous

avons rencontré Victor Wintz, directeur général du MDA-France, qui dresse pour Israël Actualités, le

bilan de cette soirée.

Le MDA tenait, dimanche 6 décembre, son gala parisien. Une soirée qui, aux dires des participants,

a été un succès…

C’est vrai, nous avons réuni, à l’espace Pierre Cardin, dans le 8ème arrondissement de Paris, un peu

plus de 400 personnes. Nous avons été chaleureusement surpris de voir avec quelle solidarité, et

quel enthousiasme le public a répondu présent pour le MDA. Par ailleurs,

Israël Actualités : Quelles personnalités ont fait le déplacement ?

Michel Ktorza le président de l’association a ouvert la soirée puis Aliza Bin-Noun la nouvelle

ambassadrice d’Israël en France a fait un discours, le député français Meyer Habbib était également

présent. Le rabbin Moshe Sebbag nous a fait l’honneur de monter sur scène et d’allumer la première

bougie de Hanouka. M. Elie Bin, Directeur général du MDA Israël a fait le déplacement d’Israël avec

trois de ses hommes spécialement pour cette soirée. Tous ont prononcé quelques mots pour

raconter leur quotidien, ce qui a captivé le public. Et pour clore le tout, les frères Nacash sont venus

chanter leurs chansons les plus connues, ils ont donné un concert fabuleux et ont installé une très

bonne ambiance, les 400 personnes présentes dans la salle étaient toutes debout !

Israel Actualités : Le gala avait pour but de collecter des fonds, les objectifs ont-ils été remplis ?

Absolument, c’était une belle réussite : nous avons récolté deux cent dix mille euros, pour acheter du

matériel médical comme des défibrillateurs, des beepers, une ambulance ainsi que deux motos

médicalisées, dont une offerte par l’association Alpha Omega présidée en France par le docteur

Stéphane Abitbol et la seconde par l’association du Raincy Meyer Chalom qui avait déjà offert une

moto médicalisée le mois dernier.

Israël Actualités :  Face aux attaques aux couteaux ce type d’interventions pour le MDA nécessite une formation ou du matériel spécifique ?

Oui, cela nécessite des beepers pour être alerté et informé en permanence ainsi que bon nombre

d’équipements médicaux qui nous ont été offerts hier et notamment ces fameuses motos

médicalisées. Dans ce type d’attaques, ce qui est important c’est la rapidité et l’efficacité de nos

secouristes et nous fonctionnons selon un concept extraordinaire, qui est spécifique au MDA : nos

motos médicalisées ont pour avantage de se faufiler dans le trafic de sorte que, avant même que

l’ambulance n’arrive, nos secouristes avec leurs motos sont déjà sur le terrain à prodiguer les

premiers soins aux blessés. Cela nous permet de sauver de très nombreuses vies !

Israël Actualités : Autres galas sont prévus sous peu ?

Nous continuons oui, jeudi nous serons à Marseille où 350 personnes nous attendent, les places se

sont vendues très rapidement et c’est complet depuis 15 jours, puis nous nous arrêterons à Metz

samedi soir où nous attendons 250 personnes. C’est une petite tournée de collecte dans toute la

France que nous organisons et nous pouvons constater, avec bonheur, qu’il y a une très grosse

mobilisation autour du MDA.

Israël Actualités :Le Maguen David Adom compte-t-il des salariés ou ce ne sont que des bénévoles ?

Sur les 15 000 personnes il y a 85% de volontaires pour 15% de salariés car il faut un minimum de

structures, des gens permanents pour gérer, sur l’ensemble du territoire, les budgets, la logistique, le

matériel… Mais l’homme du terrain, chez Maguen David Adom, est un bénévole ! Ce sont

généralement des gens qui ont des niveaux de formation médicale assez élevés, très régulièrement

ils ont des cours de remise à niveau pour les mettre à jour et apprendre notamment le

fonctionnement du nouveau matériel. Ce sont des gens qui ont cette générosité en eux et qui ont

envie de donner de leurs temps pour sauver des vies. Dans ce contexte, il faut savoir que lors de nos

galas, nous récoltons de l’argent uniquement pour du matériel, nous ne payons pas de salaires. Ces

bénévoles méritent, comme les patients que nous prenons en charge, le meilleur matériel médical

pour pouvoir faire leur travail et sauver des vies !

Merci

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *