728-90-TOP
728-90-TOP

Un bébé brûlé lors d’un incendie volontaire en Judée-Samarie: Netanyahou rassemble les responsables sécuritaires.

Des milliers de soldats israéliens ont été déployés vendredi matin en Judée-Samarie à la recherche des incendiaires qui ont causé la mort d’un bébé palestinien dans la région cette nuit.

Les forces de sécurité s’attendent également à des incidents avec les Palestiniens. Toutes les forces de sécurité israéliennes du secteur ont été placées en état d’alerte.

Benyamin Netanyahou réunit en ce moment-même les responsables sécuritaires pour évaluer la situation à la lumière de l’attentat terroriste anti-palestinien. Le chef d’état-major de l’armée israélienne Gadi Eizenkot est actuellement en réunion avec le directeur des services du Renseignement intérieur et le commandant de la région militaire centre sont présents. Gadi Eizenkot a condamné l’attaque la qualifiant d’incident « gravissime ».

Netanyahou s’est entretenu avec le ministre de la Défense Moshe (Boguy) Ya’alon et avec Gilad erdan, le ministre en charge de la Sécurité intérieure. Le Premier ministre a donné des instructions pour que les forces de sécurité tiennent informée l’Autorité palestinienne des développements de l’enquête.

Un bébé palestinien de un an et demi est mort dans la nuit de jeudi à vendredi suite à l’incendie de la maison de ses parents, dans une attaque « prix à payer » présumée près de Naplouse en Judée-Samarie, rapportent les médias israéliens.

Les assaillants ont tagué en hébreu »prix à payer », « vengeance » et « longue vie au Messie » sur les murs de la maison incendiée.

La famille de la victime souffre de brûlures et de blessures dues à l’inhalation de fumée. Les parents de l’enfant et deux de ses frères et sœurs sont dans un état jugé critique.

La maison de la famille faisait partie de deux structures incendiées par les pyromanes, l’autre maison était vide.

« Au cours de la nuit, Tsahal a reçu des informations sur l’incendie de deux maisons dans le village de Duma au nord-est de Ramallah. Un enfant palestinien a été tué et trois autres membres de la famille ont été blessés et sont dans un état critique. Selon les premiers éléments de l’enquête, des suspects ont pénétré dans le village aux petites heures de la matinée, mis le feu aux maisons et tagué des graffitis en hébreu sur les murs. Les forces de sécurité sont actuellement à la recherche des suspects de cette attaque », indique le communiqué du porte-parole de l’armée israélienne Peter Lerner qui ajoute: « Cette attaque contre des civils n’est rien d’autre qu’un acte barbare de terrorisme. Une enquête approfondie est en cours afin de trouver les terroristes et les traduire en justice. L’armée israélienne condamne fermement cette attaque déplorable et a pris toutes les mesures sur le terrain afin de localiser les responsables « .

L’administration civile israélienne en charge des Territoires a annoncé que les blessés, actuellement hospitalisés en Judée-Samarie, ont été transférés dans deux hôpitaux israéliens.

Israël Actualités avec I24News.

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *