Un fils de nazi refait surface et se dit pro-palestinien pour mystifier sa haine des Juifs

Le doyen de l’Université fédérale de Santa Maria dans l’État de Rio Grande au Brésil a récemment diffusé une note de service demandant une liste de professeurs et d’étudiants israéliens qui étudient dans l’institution. Le doyen a donné la directive à la demande, entre autres, de l’Association de solidarité avec le peuple palestinien du sud du Brésil. Le mémorandum a été estampillé avec l’inscription “Liberté pour les Palestiniens boycott Israël”, mais l’université dit que le timbre était un faux. La note controversée a été envoyée par le professeur José Fernando Schlosser, doyen des études post-universitaires à l’université. Le 15 mai, il a publié le document, qu’il a signé, sur Internet, ainsi que sur le tableau d’affichage de l’université. Je vous demande de nous envoyer de toute urgence une liste des étudiants israéliens. “Les listes de Juifs” est un système bien connu des nazis qui l’ont utilisé pour exterminer 6 millions d’entre eux.

bandeau_jourj (3)

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *