728-90-TOP
728-90-TOP

Un Poète palestinien condamné à 8 ans de prison et 800 coups de fouet par l’Arabie Saoudite.

Un tribunal Saoudien a condamné un poète palestinien à 8 ans de prison et 800 coups de fouets, a annoncé son avocat. Il a été jugé coupable d’abandon de foie en l’Islam et d’écrits blasphématoires envers son prophète.

Ashraf Fayadh était fait prisonnier en amont par la police religieuse du pays en 2013 à Abha (Sud Ouest de l’Arabie Saoudite) et ré-arrêté puis jugé en 2014.

Son premier procès  le condamnait à 4 ans de prison et 800 coups de fouet. La court avait alors fait appel et Fayadh fut condamné à la peine de mort.

Dans un poste Twitter, le père du poète palestiniens a indiqué que la court était revenue sur sa décision pour prononcer finalement une peine de 8 ans de prison et de 800 coups de fouet confirmant néanmoins les charges retenues contre lui.

Son accusation est basé sur le discours de témoins disant avoir entendu Fayadh insulter Allah et son prophète, et sur ses différents écrits.

Le droit en Arabie Saoudite est fondé sur la Charia, et ses juges sont des membres du clergé issue de l’école wahhabite de l’Islam Sunnite ultra conservative. Dans l’interprétation wahhabite de la Charia, les crimes religieux comme le blasphème sont passibles de la peine de mort.

Israël Actualités avec Jpost.

A lire aussi:

Vidéo: le Hamas montre l’intérieur de ses tunnels

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *