728-90-TOP
728-90-TOP

MARINE LE PEN ROMPT AVEC SON PÈRE ET S’OPPOSE À SA CANDIDATURE AUX RÉGIONALES

[MISE A JOUR] Les propos de Jean-Marie Le Pen sur Pétain dans le journal Rivarol auraient coupé le président d’honneur du FN des principaux cadres du parti, dont sa propre fille Marine et le vice-président Louis Aliot.

jean-marie-le-pen-et-marine-le-pen-a-l-universite-d-ete-du_1393251_667x333

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après l’UMP et le PS, le FN apprend à laver son ‘linge sale’ en famille. Les nouveaux propos de Jean-Marie Le Pen au journal extrémiste Rivarol (« Je n’ai jamais considéré Pétain comme un traître » y a déclaré le président d’honneur du FN) sont très mal passés parmi les cadres frontistes et sa propre fille Marine, qui fait tout pour rendre le parti frontiste « fréquentable ». Ces nouveaux propos ne viennent qu’accentuer le malaise provoqué par la réaffirmation, la semaine dernière sur BFMTV, par Le Pen père de ses propos sur les chambres à gaz.

Aliot dénonce des « désaccords politiques désormais irréconciliables »

En réaction à l’interview à Rivarol, le vice-président du Front national Louis Aliot, a estimé ce mercredi que « les désaccords politiques » avec Jean-Marie Le Pen étaient « désormais irréconciliables ». Aliot n’avait pas encore réagi aux propos de Jean-Marie Le Pen sur les chambres à gaz. Celui qui est par ailleurs le compagnon de la présidente du FN Marine Le Pen, écrit sur son compte Twitter : « l’entretien de JMLP dans ce torchon antisémite est parfaitement scandaleux et nos désaccords politiques désormais irréconciliables ».

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *