728-90-TOP
728-90-TOP

Comme en 1967 durant la guerre des 6 jours Johnny Hallyday : «Si je n’étais pas chanteur, j’irais combattre»

Johnny Hallyday confie en exclusivité sa colère après les attaques de Paris

JOHNNY HALLYDAY. , j’ai regardé l’intervention du Raid, quel courage !

« Rester vivant ». Depuis les attentats, le titre de la tournée de Johnny Hallyday prend une résonance particulière. Au Galaxie d’Amnéville (Moselle), mardi et mercredi soir, on a croisé policiers en armes, agents de sécurité et maîtres-chiens, mais on a aussi entendu chanter « la Marseillaise » dans les gradins, et vu des fans enveloppés dans des drapeaux tricolores et des tee-shirts Pray for Paris. Mercredi, après deux concerts devant 15 000 fans, seul dans sa loge, un œil sur les images de l’assaut du Raid à Saint-Denis à la télévision, Johnny, 72 ans, touché mais combatif, nous a parlé des attentats, de son nouvel album « De l’amour », et de sa tournée qui durera jusqu’aux festivals d’été. Même si le concert d’hier soir à Bruxelles a dû être annulé (reporté au 26 mars 2016) en raison de l’état d’alerte maximale dans la capitale belge.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *