728-90-TOP
728-90-TOP

Gaza: un soldat israélien d’origine française tué, selon un député UDI

Un soldat israélien « d’origine française » de 22
ans a été tué lundi dans le cadre de l’offensive menée par Israël dans la
bande de Gaza, a affirmé mardi le député UDI franco-israélien Meyer Habib,
évoquant un autre soldat « d’origine française » amputé d’une jambe.
« Un soldat d’origine française, Jordan Bensemhoun, 22 ans, est mort hier.
Un autre soldat d’origine française a eu sa jambe amputée. Le conflit est une
tragédie avant tout pour les familles dont les enfants sont morts mais aussi
pour les Israéliens », a estimé lors d’une conférence de presse cet élu des
Français de l’étranger, qui a dit représenter « 150.000 franco-israéliens qui
vivent en Israël ».
Et, en France, M. Habib a jugé qu’il « faut apaiser » après les « moments
dramatiques vécus ces derniers jours 72 ans après la rafle du Vél d’Hiv, suite
au conflit encore plus dramatique entre le Hamas et l’Etat d’Israël ».
« Chacun a le droit de manifester, y compris pour la cause palestinienne,
mais lorsqu’à deux manifestations successives, certains disent +Mort aux
juifs+ la haine dans les yeux, lorsqu’on est à deux doigts de saccager des
synagogues et qu’on a saccagé des magasins juifs, ce sont des scènes
inacceptables », selon cet élu.
Jugeant qu' »hélas, on a totalement importé ce conflit », M. Habib a ajouté
que désormais, « il faut apaiser les choses ».
Sur l’interdiction de certaines manifestations par les autorités, le chef
de file des députés UDI Philippe Vigier a considéré qu’ils avaient « des
éléments en leur possession » pour prendre cette décision mais s’est dit « un
peu surpris que les casseurs aient été aussi peu sanctionnés pour des faits
graves ».
Interrogé également sur l’autorisation de la manifestation de mercredi, M.
Vigier a jugé que « c’est qu’il a en sa possession des éléments pour cette
conduite-là ».
« Ne comptez pas sur moi pour rentrer dans des attitudes irresponsables!
J’ai trop souvenir lors des émeutes de 2005 des déclarations à l’emporte-pièce
de M. Hollande, alors premier secrétaire du PS qui n’avait pas de mots assez
durs pour critiquer les gouvernants », a-t-il encore lancé.
ic/vdr/dec/pad

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *