728-90-TOP
728-90-TOP

Israël autorise l’alimentation forcée pour les prisonniers en grève de la faim.

Le Parlement israélien a adopté jeudi une loi autorisant l’alimentation de force des prisonniers en grève de la faim si leur vie est en danger, a indiqué un porte-parole.

Cette loi, qui vise à empêcher les détenus de cesser de manger pour faire pression sur les autorités israéliennes, avait été approuvée par le gouvernement en juin 2014, lors d’un très vaste mouvement palestinien de grève de la faim. Des dizaines de prisonniers avaient alors été hospitalisés.

Le ministre à la Sécurité Intérieure, Gilad Erdan, a affirmé que « les grèves de la faim des terroristes en prison sont devenus un moyen de menacer Israël ».

La loi, adoptée par 46 voix contre 40 sur 120 députés au total, « crée un équilibre correct entre l’intérêt de l’Etat à préserver la vie d’un prisonnier et les droits (du détenu) ainsi que son intégrité corporelle », selon David Amsalem, un député du parti Likoud du Premier ministre Benyamin Netanyahou, cité par le porte-parole.

« La loi sera appliquée uniquement si un docteur estime que la poursuite de la grève de la faim crée un risque immédiat pour la vie du prisonnier ou des dégâts permanents à sa santé », a ajouté M. Amsalem.

Les autorités israéliennes considèrent que la mort de prisonniers palestiniens des suites d’une grève de la faim peut être un facteur de déclenchement de vagues de protestations en Judée-Samarie.

Israël Actualités avec I24news.

http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/societe/80267-150730-israel-autorise-l-alimentation-forcee-des-detenus-grevistes-de-la-faim

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *